She Okitundu et Ngoyi Kasanji chez Samy Badibanga

par -
0 451
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Premier ministre Samy Badibanga a reçu hier le ministre des Affaires étrangères et Intégration régionale, Léonard She Okitundu. Invité par son collègue, Vice-Premier ministre belge, She Okitundu est venu rencontrer le Premier ministre afin d’avoir de lui quelques instructions pour bien préparer cet entretien. « Donc, c’est autour de ça que notre discussion a porté et je pense que c’est aussi la première fois depuis ma nomination que je vienne ici à la Primature », dit-il, avant d’ajouter que c’était aussi une visite pour présenter mes civilités au Premier ministre de notre République.

A la question de savoir si le voyage ne cadrait pas avec les obsèques d’Etienne Tshisekedi, Léonard She Okitundu a répondu par la négative. Pour lui, c’est carrément dans le cadre de nos relations bilatérales. « Bien entendu, peut-être que la question sera évoquée. Ca ne manquera pas, puisque c’est un sujet d’actualité », explique-t-il, tout en insistant sur le fait qu’il est possible effectivement que ça fasse l’objet de nos discussions.

Ngoyi Kasanji parle de la paix

Le mercredi dernier, c’est le Gouverneur de la province du Kasaï-Oriental qui a été reçu en audience par le Premier ministre Samy Badibanga. Au sortir de cette audience, il a dit que depuis son investiture, il n’était pas venu à Kinshasa et il devait d’abord le féliciter pour cela. En suite, la grande famille du Kasaï est éprouvée, parce qu’elle a perdu un baobab, le président Etienne Tshisekedi wa Mulumba, qui est décédé. « Donc, nous avons parlé des funérailles, qu’est-ce que nous devons faire nous Grand Kasaï à cet effet ? Ensuite, nous avons parlé de la situation sécuritaire de notre province liée à la milice de Kamuina Nsapu où chez nous la situation a évolué positivement », dit-il, avant de marteler que nous sommes sur le point de mettre fin à  ce phénomène chez nous, parce que la population a compris qu’il faut la paix, privilégier la paix et les milices sont entrain de sortir de la forêt et réintègrent les communautés.

Et de renchérir qu’il y a un pas positif de ce côté-là et nous avons parlé de la situation générale de la province, les problèmes auxquels nous sommes confrontés. « On a évoqué la situation de la Minière des Bakwanga (Miba), la situation socio-économique de la province, les infrastructures routières, bref, le développement de notre province », dit-il, avant de préciser que le Premier ministre est positif et il a promis de trouver solution à tous les problèmes qui lui ont été soumis dans un bref délai.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse