She Okitundu aux évêques catholiques : « On ne forcera personne à aller au dialogue»

par -
0 583
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il a été le délégué de la majorité présidentielle au pré-dialogue avec l’ UDPS au Ibiza et Venise. C’ est encore lui qui a représenté jeudi la plateforme présidentielle aux consultations initiées par les responsables de la conférence épiscopale nationale du Congo.

Aux évêques catholiques, Leonard She Okitundu a exprimé ses inquiétudes face à une frange de l’ opposition qui semble vouloir une chose et  son contraire.
« Nous avons eu un pré-dialogue avec l’UDPS qui a duré plus de 6 mois. Nous avons même signé un accord. L’UDPS est même initiatrice du dialogue. Nous ne pouvons pas croire que l’UDPS puisse renoncer au dialogue », affirme-t-il.

Pour le sénateur PPRD, l’ inclusivité voulue pour ses assises ne signifie pas l’ unanimité. La Mp a envoyé des signaux forts pour la décrispation du climat politique fait remarquer l’ancien ministre des affaires étrangères. Il en veut pour preuve, les récentes ordonnances présidentielles portant mesures de grâce collective et individuelle mais ce n’ est pas tout.
« J’ai tenu à rappeler au président de la CENCO que ces mesures ne sont pas les dernières. Elles seront prises au fur et à mesure que les conditions légales au cas par cas seront remplies », explique t- il.
Face au nouveau préalable de l’ opposition concernant la libération des prisonniers politiques, l’ ex – ministre des droits humains  rassure que les libérations conditionnelles auront lieu bientôt dans l’ objectif défend t- il,  de créer un climat propice à la tenue de ce forum.
Se prononçant sur la récusation du facilitateur par le rassemblement, le représentant de la MP a rappelé  aux princes de l’ église qu’ Edem Kodjo n’ est pas l’ émanation de sa famille politique.
« Ce n’est pas la MP qui a nommé Kodjo. C’est à la demande de l’UDPS que la communauté internationale a désigné un facilitateur. La résolution 2277 appuie le facilitateur. Ça m’étonnerait que la communauté internationale suive l’UDPS dans cette voie. »
Après la majorité présidentielle, le nouveau bureau de la Cenco  a aussi échangé avec l’ opposition Républicaine de Leon Kengo wa Dondo représentée par le sénateur Florentin Mokonda Bonza. Les évêques recevront aussi vers 17h, les délégués de l’ UDPS.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse