Sensibilisation de la population dans le Haut-Uélé: Corneille Nangaa responsabilise les forces vives

par -
0 442
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est dans une salle d’amphithéâtre  de l’Université de l’Uélé pleine comme un œuf, que le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Corneille Nangaa qui poursuit sa mission de sensibilisation de la population à l’enrôlement  dans la province du Haut Uélé, a animé le cadre de concertation CENI et parties prenantes au processus électoral.
Devant toutes les autorités de la province, Députés nationaux et provinciaux,  membres du gouvernement provincial,  comité provincial de sécurité, autorités coutumières, membres des partis politiques, délégués de la Société civile, professeurs et les étudiants venus de toutes les institutions d’enseignement supérieur et universitaire de la place. Auparavant,  le Secrétaire  Exécutif Provincial de la CENI / Haut Uélé, M. Etienne Akaziade  a remercié le Président de la CENI pour  l’importance qu’il porte sur le bon déroulement de l’opération de Révision du Fichier Electoral dans sa juridiction.

La CENI, sous la haute direction de Corneille Nangaa a mis à la disposition de la province du Haut Uélé un charroi important constitué essentiellement de 3 camions tout terrain, 2 pickup, 30 motos pour la supervision des opérations et le suivi des activités de déploiement de différents kits électoraux et autres matériels notamment les kits  bureautiques, les kits de formation et autres accessoires nécessaires pour le bon déroulement des opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs dans cette partie de la République Démocratique du Congo.

Corneille Nangaa fait observer une minute de silence à Isiro en mémoire d’Etienne Tshisekedi

Ayant appris la triste nouvelle de la mort de M. Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, Président national de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), l’un des partis politiques, partie prenante au processus électoral en RDC, le Président de la CENI a invité son auditoire à observer une minute de silence en sa mémoire. Pour le Président de la CENI c’est une grande perte pour la nation et  la CENI perd un président d’un parti politique engagé dans le processus électoral.

Dans sa communication devant ce monde scientifique et des représentants des partis politiques, le Président de la CENI a axé sa communication sur 3 points à savoir l’enrôlement des électeurs dans la province du Haut Uélé; l’Etat des lieux du processus électoral  électoral et l’environnement politique actuel et ce qu’il attend de la population du Haut Uélé.
Abordant le premier point, Corneille Nangaa précise que la Révision du Fichier Electoral est une compétition entre provinces, entre circonscriptions électorales. La province ou le territoire qui enrôle le grand nombre d’électeurs aura un nombre élevé  de représentants dans les différentes assemblées en termes de députés nationaux, provinciaux ou des conseillers municipaux. D’où la mobilisation tous azimuts de toute la population pour la réussite de cette opération.
990.000 électeurs attendus dans la province du Haut Uélé

La province du Haut Uélé avec ses 666 centres d’inscription,  doit atteindre selon les projections de la CENI un nombre de 990.000 électeurs  dans 3 mois, durée de l’opération de révision du fichier électoral. Ces 666 centres sont repartis de la manière suivante dans les 6 territoires que compose cette province Dungu 71, Farage 80, Niangara 80, Rungu 103, Watsa 99 et Wamba 243.
Le patron de la CENI a rassuré la population du Haut Uélé sur la question sécuritaire surtout sur la juxtaposition de certains centres d’inscription entre la province du Haut Uélé et celle de l’Ituri mais aussi sur la question sécuritaire, notamment en ce qui concerne la présence de Mbororo dans 3 territoires  Niangara,    Dungu  et  Rungu mais aussi des miliciens. Pour Corneille Nangaa ces questions sécuritaires seront traitées en partenariat avec le Gouvernement de la République. Il en a profité pour sensibiliser toutes les autorités provinciales pour qu’elles s’impliquent davantage dans la pacification de la province en vue de permettre la bonne tenue des opérations d’enrôlement des électeurs et la tenue proprement dite des scrutins. Pour ce faire,  il faut sécuriser non seulement les matériels de la CENI mais aussi le personnel commis aux opérations ainsi que les infrastructures mises à la disposition de la CENI.

Le deuxième axe de sa communication est le contexte politique avec des discussions en cours entre acteurs politiques. Le Président de la CENI, tout encourageant  les discussions sur les questions d’intérêt national entre les acteurs politiques, précise toutefois que la publication du calendrier relève des prérogatives de son Institution. Ainsi les options levées à l’Union Africaine ou au centre interdiocésain, sont applicables.
Corneille Nangaa invite la population à une mobilisation totale

Il a conclut sa communication en rappelant aux filles et fils du Haut Uélé que l’enrôlement des électeurs, au moment venu, est obligatoire selon les lois de la République. Le Haut Uélé doit mobiliser davantage la population. Il a invité les acteurs politiques toute tendance confondue ainsi que la Société civile à la mobilisation sans faille pour la réussite de l’opération de révision du fichier électoral. Il faut ainsi enrôler toute la population en âge et en droit de voter conformément aux dispositions pertinentes de la Loi portant identification et enrôlement des électeurs en République Démocratique du Congo. Les autorités de la province du Haut Uélé par la bouche du Ministre Provincial de l’intérieur qui assume l’intérim du gouverneur Lola Kisanga en mission  ainsi que le Recteur de l’Université de l’Uélé, le Révérend Roger Gaise, ont promis, devant cette auguste assemblée, de mobiliser la population particulièrement estudiantine à la réussite de l’opération.
Tête à tête  Président de la CENI – Société civile du Haut Uélé
Dans l’avant-midi, toujours à Isiro dans la province du Haut Uélé ou il poursuit sa mission de sensibilisation et mobilisation des électeurs dans cette province, le président de la CENI a échangé ce Jeudi 2 février 2017,  au siège du Secrétariat Exécutif Provincial de la CENI avec la coordination de la Société civile du Haut Uélé.

Une occasion pour le président de la CENI d’inviter ces hommes et femmes de la Société civile à mobiliser davantage la population de ce coin du pays à la réussite de l’opération de révision du fichier électoral. Pour permettre à ces hommes et femmes  de la province du Haut Uélé à bien accomplir leurs missions, Corneille Nangaa leur a remis plus de 100 pagnes frappés CENI, T-Shirt, Polo, képis et autres matériels de sensibilisation.  Une satisfaction pour le président de cette coordination, l’Abbé  Dieudonné Abakuaba  qui voit à travers ce geste un coup de pousse non négligeable.
Conscient de l’enjeu de l’opération de Révision du Fichier électoral dans les 666 centres d’inscriptions que compte la province du Haut Uélé,  l’Abbé Abakuaba promet de mobiliser davantage la population afin d’accroitre le nombre des députés  nationaux, provinciaux mais aussi des conseillers municipaux dans cette province.
Au sortir de cette rencontre avec le Président de la CENI, devant la presse sur place , le clergé chef de la délégation a rassuré et invité la population à s’approprier le processus  et à soutenir les autorités de la CENI qui abattent un travail formidable pour la nation tout entière.

(JMNK/Ceni)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse