Sensibilisation autour de la machine à voter: Le Mouvement Libéral et le CDC reçus à la CENI

par -
0 258
Le Mouvement Libéral de Thomas Luhaka reçu à son tour à la CENI
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

« Recréer la confiance et multiplier les contacts avec les parties prenantes pour des élections crédibles et participatives », cette recommandation est la principale proposition transmise à la Commission Electorale Nationale Indépendantes par le Professeur Florentin Mokonda Bonza au nom de la délégation de la Convention des Démocrates Chrétiens (CDC) reçue, cet avant-midi du lundi 05 mars 2018, à l’occasion de la série d’échanges que la CENI mène depuis deux semaines avec les partis et regroupements politiques de l’Opposition et de la Majorité autour des questions technico-opérationnelles du processus électoral.

Pour le Président du CDC, la CENI est certes une organisation autonome et indépendante mais sa crédibilité résulte des actions individuelles et collectives des animateurs de l’Assemblée plénière, d’une part et, de l’implication ainsi que de la satisfaction des acteurs politiques, futurs compétiteurs, quant à la qualité des élections et donc de l’acceptation des résultats des urnes, d’autre part.

C’est en faveur d’une conduite des élections dans la vérité, la reconquête de la confiance entre la CENI et toutes les parties prenantes au processus électoral et enfin pour un processus réellement participatif que le Professeur Mokondo Bonza a principalement plaidé en réaction à l’exposé de Corneille Nangaa, Président de la CENI.

Dans sa communication, le Président de la CENI avait, en premier, reconnu l’indispensable nécessité des cadres d’échanges et de dialogues constructifs entre acteurs politiques. Corneille Nangaa a par contre invité tous les partis politiques à se préparer à une compétition électorale saine. C’est donc dans un climat de convergence de vue quant à l’organisation des élections crédibles et apaisées pour l’intérêt commun des Congolais et non de quelques acteurs politiques que les deux parties ont échangé.

Notons que conformément au calendrier électoral, le Président de la Commission Electorale Nationale ndépendante a tenu à rappeler à ses interlocuteurs le strict respect de la période programmée pour le dépôt des candidatures des partis et regroupements politiques lors des prochains scrutins.  La délégation de la Convention des Démocrates Chrétiens a sollicité des éclaircissements sur plusieurs questions technico-opérationnelles de la Machine à voter telles que sa conformité par rapport à la loi électorale ; son autonomie en énergie ; sa résistance dans les conditions climatiques difficiles dans l’arrière pays ; l’assistance des personnes avec handicap ; etc. Ce cadre de concertation entre la CENI et la CDC s’est achevé par la visite de la salle de machine du Centre National de Traitement de la CENI ainsi que des locaux de serveur AFIS/ABIS qui servent au traitement qualitatif des données du fichier électoral.

Les questions technico-opérationnelles au menu de l’échange entre le Mouvement Libéral et la CENI

Après la délégation de Florentin Mokonda Bonza,  les après-midi, c’était le tour  du Mouvement  Libéral  de Thomas Luhaka d’échanger avec  la CENI sur des questions technico-opérationnelles liées au processus éélectoral en cours. Après un aperçu global  des avancées du processus électoral avec  plus de 46 millions d’enrôlés, la CENI a déjà entamé le processus  d’adjudication qui permet d’enlever du fichier électoral toutes les inscriptions multiples.

Corneille Nangaa a présenté au Mouvement Liberal les étapes restantes du processus  y compris une démonstration de la machine à voter. Une machine  qui réduit les coûts excessifs des élections et va à coup sûr simplifier et fiabiliser les opérations de vote. Pour lui, à chaque système  électoral  correspond  une stratégie  politique  si on veut gagner les élections, voilà pourquoi il a invité le parti cher à Thomas Luhaka  à former ses témoins et observateurs.

Thomas Lukhaka, autorité morale  de ce parti et chef de la délégation, a remercié la CENI pour  l’invitation et surtout pour sa méthodologie participative consistant à échanger directement avec les parties prenantes.  Son parti  soutien totalement  le processus électoral ainsi que la Machine à voter, toutefois, après une  démonstration et une visite de la salle de serveur, Thomas LUHAKA  affirme qu’il, s’agit pour sa part d’une imprimante électorale.  Il conseille ainsi la CENI  d’accroitre la campagne de sensibilisation.  Le Mouvement Libéral se dit prêt  à participer aux élections prochaines  en suivant le calendrier électoral publié par la CENI. Ce parti politique invite  toute la population ainsi que les acteurs politiques à se préparer à conquérir démocratiquement le pouvoir à travers les élections du 23 Décembre 2018.

(JMNK/Ceni)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse