Selon un ex-otage « Certains éléments de la ‘’MONUC’’ apporteraient de l’aide aux ADF »

par -
0 633
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est le témoignage exclusif d’une ex-ADF qui transportait ses armes et munitions avec des tenues que certains éléments de la “MONUC”, dit-elle aujourd’hui Monusco atterrissaient par hélicoptère dans la forêt du territoire de Beni.

Selon le confrère Magloire Paluku qui donne cette information, pendant 18 ans, cette femme a été combattante et active au sein des ADF. Elle dit qu’elle allait aussi à la guerre. Pour la même source, certains éléments FARDC livraient aussi des informations sur les plans de guerre et attaques contre leurs complices ADF.

Cette femme ne dit pas avec précision l’époque de cette collaboration entre ce qu’elle appelle “MONUC” devenue Monusco, mais elle dit tout simplement que tout se passait avant l’opération Sukola1.

Cette femme qui a passé 18 ans dans le maquis des ADF dans la forêt du territoire de Beni révèle qu’elle a été kidnappée à l’âge de 5 ans. Elle est devenue plus tard épouse d’un ADF et combattante qui sait bien manier des armes.

Agée aujourd’hui de 23 ans, elle affirme que chez les ADF, quiconque refusait de se convertir à un Islam Intégriste était tué.

Elle dit que le chef n°3 des ADF Kasada Karume, tué par les FARDC la semaine dernière, était un homme redoutable qui semait la terreur au sein de leur mouvement. Elle ajoute avoir connu Jamil Mukulu, un homme noir de teint et grand de taille. Enfin pour elle, la mort du n°3 des ADF est un coup et ces rebelles, pour la plupart, se sont retirés dans la montagne impénétrable de Ruwenzori.

Pour rappel, Jamil Mukulu, chef de fil de la rébellion ougandaise ADF/NALU a été arrêté à Kagezi, localité située à la frontière entre la République du Kenya et celle populaire de la Tanzanie. Selon le journal Red Pepper paraissant en Tanzanie, ce Djihadiste a été appréhendé par les services de sécurité de cette République le 20 avril dernier. Ce présumé auteur de massacres de Beni détenait une dizaine de passeports de nationalités différentes. Actuellement, il est entre les mains des services de sécurité en attendant tout transfèrement soit au Congo ou en Ouganda son pays natal.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse