Selon l’INS: L’inflation est consécutive à la dépréciation du Franc congolais sur le marché de change

par -
0 283
Un vieux tableau, parce que le taux est à ce jour à plus de 1500 Fc
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En République démocratique du Congo, le Comité de Politique Monétaire (CPM), dans sa livraison du mois de juin 2017, a noté la poursuite de la consolidation de l’activité économique dans le monde en général et en Afrique en particulier. Ainsi, après une croissance poussive de 2,2 % en 2016, les perspectives pour l’économie africaine indiquent une amélioration de la croissance à 3,4 % en 2017, sur fond du redressement des cours des matières premières en raison de la reprise de l’économie mondiale et de la mise en œuvre des réformes macroéconomiques.

Pour accompagner cet élan de reprise, il importe de mettre en œuvre des mesures plus ambitieuses et ciblées visant notamment à promouvoir l’entreprenariat et la création d’emplois ainsi que des plans de réformes pour attirer les investissements. Toutefois, il reste essentiel que les économies, principalement celles tributaires des ressources naturelles, repensent leurs modèles de croissance et se dotent des stratégies efficaces en vue de renforcer leurs résiliences. C’est dans ce cadre que le CPM invite le Gouvernement à accélérer la mise en œuvre des réformes qu’il a adoptées pour la stabilisation et la relance de l’économie nationale.

S’agissant des cours des matières premières, à fin mai 2017, les cours du cuivre et du pétrole se sont fixés en moyenne à 5.597,83 USD la tonne métrique et 51,49 USD le baril, accusant de baisses de 1,9 % et 4,6 % en référence à leurs niveaux du mois d’avril courant.

L’INS pointe du doigt la dégringolade du FC

Par ailleurs, l’Institut national des statistiques, dans sa dernière publication explique que l’inflation hebdomadaire du 26 Juin 2017 au 01er Juillet 2017 est située à 1,554% au niveau national et 1,574% à Kinshasa. En cumul, l’inflation se situe à 20,766% au niveau national et 20,425% à Kinshasa. Par ailleurs, l’inflation annualisée se situe à 45,854% au niveau national et 45,021% à Kinshasa.  En glissement annuel, l’inflation est de 32,859% au niveau national et 33,204% à Kinshasa. L’inflation à fin Juin 2017 est de 7,399% au niveau national contre 0,486% à fin Juin 2016 et de 7,896% à Kinshasa contre 0,502% à fin Juin 2017.

Soulignons que le niveau de l’inflation de la semaine est consécutif  à  la dépréciation du franc Congolais sur le marché de change occasionnant la hausse des prix : des loyers, des meubles, articles de ménage et entretien courant de la maison, des appareils électroménagers, des matériaux de construction, des pièces de rechange pour véhicules et des services de mécanicien, des produits pharmaceutiques, des examens et services médicaux, des services d’hébergement et de restauration, des services de transport, des vêtements et chaussures, des céréales, des poissons surgelés et salés, des laits et produits laitiers, des huiles importées, des boissons alcoolisées importées, es viandes, des fournitures scolaires et de bureau, des biens et services pour entretien courant de ménage et des ustensiles de cuisine.

De ce qui précède, et au regard de la nature du choc actuel qui affecte l’économie nationale et dont les réponses idoines ne peuvent venir que de la mise en œuvre des mesures budgétaires et des réformes structurelles de la part du Gouvernement, le CPM a décidé de maintenir inchangé le dispositif actuel des instruments de la politique monétaire. Ainsi,  le taux directeur demeure à 14 %, les coefficients de la réserve obligatoire sur les dépôts en devises à vue et à terme sont maintenus respectivement à 13 % et 12 % et ceux pour les dépôts en monnaie nationale à vue et à terme à 2 % et 0 % ; et la régulation de la liquidité va se poursuivre avec le Bon.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse