Selon le sondage « Echos d’opinion »

par -
0 583
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Michel Bongongo dans le Top 10 des ministres marquants

Pour le sondage « Echos d’opinion », le Professeur Michel Bongongo, ministre d’Etat chargé du Budget a séduit les enquêtés avec 66%. Il réalise un accroissement de 8% et passe de la deuxième à la première place par rapport au mois de mars 2015. A son actif, plusieurs actions sont enregistrées, notamment son rapprochement avec les délégués syndicaux afin de s’imprégner des vrais problèmes des fonctionnaires de l’Etat, la lutte contre les détournements des salaires des fonctionnaires de l’Etat, etc.

Fidèle à sa tradition trimestrielle, le sondage « Echos d’opinion » réalisé du 01 au 03 juillet 2015 dans la ville de Kinshasa nous donne des renseignements plus clairs sur les actions du Gouvernement Matata 2 par rapport au premier trimestre 2015 où la population ne s’était pas encore imprégnée des signaux forts sur les actions des membres de l’exécutif national. Ainsi, ce résultat ressort du dernier sondage réalisé avec un objectif principal, celui de faire entendre le jugement que la population fait des actions des ministres, afin de les encourager à améliorer d’avantage leur travail pour l’intérêt supérieur de la nation.

Pour les réalisateurs du sondage, ils ont, dans ce rapport retenu uniquement les ministres qui ont réalisés plus de 50% et parmi les membres du Gouvernement qui ont le plus attirés l’attention de la population kinoise, le Professeur Michel Bongongo, ministre d’Etat chargé du Budget a séduit les enquêtés avec 66%. Il réalise un accroissement de 8% et passe de la deuxième à la première place par rapport au mois de mars 2015.

A son actif, le sondage cite plusieurs actions, notamment son rapprochement avec les délégués syndicaux afin de s’imprégner des vrais problèmes des fonctionnaires de l’Etat, la guerre contre les détournements des salaires des fonctionnaires de l’Etat. Juger très proche des fonctionnaires, son entourage affirme qu’il n’a pas hésité à bousculer certaines habitudes ancrées dans une maison qui n’a pas toujours été sans reproche en appelant au changement de mentalité et adopté une nouvelle culture du travail.

Félix Kabange, Modeste Bahati, Raymond Tshibanda et Willy Makiashi sur le podium

Selon le même sondage, Michel Bongongo se fait suivre par le ministre de la Santé, Félix Kabange, dont la lutte acharnée contre les fabricants des compléments alimentaires et les policliniques à scanner multi-usages a été accueillie favorablement par la population. Autre fait inscrit à son actif, c’est le don des kits de maternité octroyé aux députés nationaux, une façon de rapprocher la population à leurs élus. Il est aussi apprécié pour la célérité avec laquelle il s’est penché sur les rumeurs du retour du virus Ebola en Rdc.

Modeste Bahati, ministre de l’Economie se positionne à la troisième marche, dont les actions pour stabiliser l’économie congolaise sont appréciées partout à travers le monde, sa sortie internationale à Berlin dans le cadre de l’amélioration des conditions d’investissement en Rdc. Ici, il a mobilisé pour investir en Rdc. Il entre pour la première fois dans le sondage avec une bonne cote de 59%.

A la quatrième place se pointe Raymond Tshibanda, ministre des Affaires étrangères, Coopération internationale. Il obtient 57% et jouit des effets de la pérennisation de ses actions diplomatiques, les efforts qu’il ne cesse de fournir pour vendre positivement l’image de la Rdc à travers le monde. Willy Makiashi, Vive-Premier ministre et ministre du Travail et Prévoyance sociale occupe la cinquième place avec 56%. Très attentif aux préoccupations des travailleurs dont il se rapproche des temps en temps, il a lancé la création des filets sociaux pour garantir le social des travailleurs congolais.

Disons que la liste n’est pas exhaustive et elle se poursuit avec d’autres noms des ministres ayant marqué le deuxième trimestre 2015. C’est le cas du ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoyi Mukena avec 55%, presque côté à côté avec le ministre de l’Environnement et développement durable, Bienvenu Liyota 53%, PME et Classes moyennes, Bohongo Nkoyi, qui arrive à la huitième place avec 52%. Il distance le ministre de la Jeunesse, Sports et Loisirs, Sama Lukonde de 1%. Ouvert par un ministre d’Etat, le Top 10 des ministres qui ont marqué les Kinois au cours du deuxième trimestre se clôture avec Salomon Banamuhere, également ministre d’Etat chargé de la Décentralisation et Affaires coutumières, qui obtient 50% et les restes des ministres n’ont pas réussi à obtenir plus de 50%.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse