Selon le PNUD: La Rdc dans le Top 10 des pays réformateurs sur 189

par -
0 1212
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Mme Priya Gajraj directeur-pays du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a précisé mercredi 2 mars dernier à Kinshasa que « la RDC est dans le top 10 des pays réformateurs sur 189 et dispose des codes des investissements et minier le plus attractifs, ce qui permet d’expliquer la croissance économique de la RDC (8,5% en 2013 ; 8,9% en 2014 et 8,4% en 2015), a dit le directeur-pays ».

C’est à l’occasion de 50ème anniversaire de ce système des Nations Unies, qu’elle fait un bilan sur l’évolution de la RDC depuis 1976 jusqu’à ce jour, et qui s’est penchée sur des avancées significatives enregistrées en RDC sur le plan socio-économique de la RDC. Mme Priya a fait ce bilan au cours du point de presse hebdomadaire des Nations Unies, indiquant que les appuis du PNUD ont contribué de manière significative à l’accroissement de la performance économique de la RDC.

Elle a précisé que pour la 1ère fois depuis plus de dix ans, « le pays a quitté en 2015 le dernier rang du classement mondial IDH passant de la 186ème à la 176ème place. Il affiche également la 6ème des meilleures performances en matière d’autonomisation économique des femmes en Afrique », selon une dépêche de l’ACP mise en ligne.

Mme Priya a fait savoir que les perspectives pour cette année sont entre autres, l’impératif de rendre la croissance économique retrouvée de plus en plus inclusive, de mise en œuvre réussie du nouvel agenda international de développement post 2015 des ODD (Objectifs de Développement Durable) adopté lors de la 70ème assemblée générale de l’ONU et de mise en œuvre de l’Accord de Paris dur le changement climatique nécessitent une stratégie de transformation politique, et socio-économique de long terme et une coordination stratégique des actions de tous les partenaires nationaux et internationaux au développement du pays.

Les futures actions du bureau pays du PNUD s’inscriront dans cette philosophie, en droite ligne avec le cadre global d’appui du système des Nations Unies à l’intégration, l’Accélération et le Soutien aux Politiques (MAPS) défini par le groupe de développement des Nations Unies, ces actions s’articuleront autour de l’appui à l’ancrage des ODD aux niveaux national et local en les intégrant dans les plans de développement national, provincial et local, y compris dans les processus du budgétisation y afférents.

« Il s’agit aussi de la canalisation des ressources nationales, y compris celles du bureau PNUD, vers les domaines prioritaires en accordant une attention particulière aux synergies et compromis avec tous les autres secteurs, les goulets d’étranglement, le financement, les partenaires et la mesurabilité ; l’assurance que les compétences et l’expertise de développement du PNUD sont mises à disposition dans un délai raisonnable et au meilleur coût possible et la mise en place d’un dispositif et instruments de suivi-évaluation adaptés au pays qui permettent de renseigner sur les progrès et de garantir la redevabilité pour l’atteinte des ODD et l’émergence du pays à l’horizon 2030 », rapporte-t-on par la même source.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse