Selon la Police: La population a ignoré le mot d’ordre du Rassemblement

par -
0 608
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après cette journée déclarée « ville morte » par le Rassemblement des forces acquises au changement à travers le président du Comité de sage et président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Etienne Tshisekedi wa Mulumba, l’heure est au bilan. Celui-ci est établi non seulement par la Police nationale congolaise, service habileté à le faire, mais aussi par la Majorité Présidentielle.

A en croire la PNC, de manière générale, la situation est relativement calme sur l’ensemble du territoire national. Le Porte-parole du Commissaire général  de la PNC, le Colonel Mwanamputu Empung, de préciser que par rapport à la journée d’hier mardi 23 août 2016, décrétée ville morte, la réalité sur terrain a révélé la non observance par la population de ce mot d’ordre lancé par le Rassemblement de l’opposition et les Congolais ont décidé de vaquer librement à leurs occupations. C’est le cas de toutes les provinces notamment au nord et au sud Kivu.

Et de renchérir qu’à l’étape du Haut Katanga, en dépit  de minuscules barricades entreposées à la sauvette et de façon aléatoire, dont une voiture calcinée à l’entrée du tunnel en ville très tôt le matin, la police a réussi à les dégager et la vie, nous dit-on,  a repris son cours normal.

Particulièrement en ce qui concerne la ville province de Kinshasa, la source renseigne qu’à l’aube, des tentatives d’obstruction par des barricades ont été signalées en certains endroits. Ces obstacles à la circulation ont été dégagés par la police.

Par contre, dans la commune de Matete, l’on a déploré l’attaque à coups de cocktails Molotov, d’un bus de la société Transco par des inciviques. L’engin a subi des  dégâts matériels, le pare brise endommagé.  Grâce à la bravoure du Brigadier de police Bombele Tuzola, la détermination de ces vandales à vouloir incendier ledit bus a été réduite à néant.

Ce vaillant policier a toutefois été blessé par les inciviques et admis dans un centre de santé de la place. Un peu timide le matin, la circulation des véhicules de particuliers et ceux affectés au transport en commun, s’est normalisée par la suite. A l’heure qui a suivi, les Kinois ont décidé de rouvrir leurs commerces et la sérénité était redevenue normale.

Pour la Majorité Présidentielle à travers son porte-parole, l’Ambassadeur André-Alain Atundu Liongo, cette famille politique considère que l’échec cuisant de ladite opération est une belle revanche de la conscience républicaine et du patriotisme du peuple congolais sur de sordides intérêts personnels de quelques personnalités décidées à ignorer la démocratie et à prendre le pouvoir par le chaos et la violence de la rue.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse