Selon la DGRAD: Le ministère des Affaires foncières a mobilisé plus de 13 milliards de Fc en une année

par -
0 195
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A en croire les données fournies par la DGRAD, au premier trimestre 2018 seulement, les recettes se plafonnent déjà à 4 milliards 388 millions 010 mille 164 Franc Congolais. Montant supérieur aux recettes réalisées pour toute l’année  2015 et c’est presque le chiffre atteint en 2016 aux Affaires foncières à Kinshasa. S’il faut tenir compte des assignations de 33 milliards de Franc Congolais fixées au Ministère des Affaires Foncières pour l’exercice budgétaire 2018, il est clair que Lumeya battra fortement le record.

Grâce aux données fournies par la DGRAD et consultée par l’Avenir, il est permis de constater que depuis son arrivée à la tête du ministère des Affaires Foncières, Lumeya Dhu Maleghi s’est lancé le défi de mobiliser le maximum des recettes dans son secteur. Aujourd’hui, les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 12 mois pour la seule ville de Kinshasa, Me Lumeya a fait entrer au Trésor public 13 milliards 257 millions 084 mille 854 Franc congolais. Ainsi, si pour la ville de Kinshasa, les trois premiers mois (janvier, février, mars), il environne déjà les 5 milliards de FC, que dire alors de toute l’année ?, s’interroge un cadre de la Dgrad, qui ajoute que maintenant si aux recettes de Kinshasa, on doit ajouter celles de toutes les provinces du pays, le ministère des Affaires Foncières va largement dépasser ses assignations. « Ce qui ne s’est jamais fait », a-t-il insisté.

A voir le tableau comparatif avec ses quatre prédécesseurs présenté par la Dgrad, l’écart est très prononcé, jamais un ministre n’a mobilisé autant de recettes les dix dernières années.  Pour rappel, à sa prise de fonction au mois de mai 2017 jusqu’en décembre ( 7 mois )  pour la seule ville de Kinshasa, il a fait presque le double de réalisations de ses prédécesseurs, soit 8 milliards 869 millions 574 mille 690, 29 Francs Congolais. « Un record », selon un haut cadre de cette régie financière.

Quelle a été la situation avant lui ?

Soulignons que bien avant lui en 2015, les Affaires Foncières à Kinshasa ont produit 3 milliards 207 millions 627 mille 866, 13 Francs Congolais. En 2016 toujours à Kinshasa, les recettes mobilisées étaient de l’ordre de 5 milliards 875 millions 659 mille 799, 91 Franc Congolais.  A la Dgrad, agents et directeurs de commandement se frottent les mains. « On sent la volonté du ministre Lumeya de mobiliser le plus de recettes. C’est une bonne chose. Il doit davantage percer »,  se félicite un autre cadre de commandement de la Dgrad. Réputé canard boiteux, le ministère des Affaires Foncières contribue réellement au budget de l’État et commence à aller au contact du peloton de tête de grands mobilisateurs.

Ceci, parce que l’actuel ministre des Affaires Foncières a mis en place un système efficace de lutte contre la fraude. Il a exigé l’installation des guichets de banques au sein des circonscriptions foncières pour éviter que l’argent transite par les mains des agents.  « Sa politique a produit des fruits même s’il le rend impopulaire auprès de gens qui ont pris les Affaires Foncières en otage », affirme Kalenga Kongolo Jacques, un agent des Affaires Foncières. Lui-même reconnaît qu’il est devenu la bête noire de réseaux mafieux qui torpillent les recettes de l’État. Des lobbies sont créés tous les jours pour vilipender le Ministre des Affaires Foncières. Son péché impardonnable est d’avoir bouché les circuits frauduleux et écarté de brebis galeuses.

Disons que pour maximiser davantage les recettes de l’Etat, Me Lumeya Dhu Maleghi a exploré d’autres pistes. Il a, par exemple, déclenché l’opération de récupération de concessions non mises en valeur et suffisamment non mises en valeur. Une des prérogatives du Ministère des Affaires Foncières qui rentre dans son champ des recettes à mobiliser.  Grâce à cette opération, les caisses du Trésor Public ont été renflouées comme jamais auparavant. Les recettes qui s’évaporaient, ont pris désormais la bonne direction. Voilà le déclic de la campagne de diabolisation par ceux qui avaient pris les Affaires Foncières en otage. Droit dans ses bottes, l’élu de Kikwit a promis, malgré les embûches et obstacles dressés sur son chemin, de mener une guerre terrible contre les détourneurs de deniers publics.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse