Selon Aubin Minaku

par -
0 853
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

 Les travaux de New York ont balisé la route à la conférence sur le climat de Paris

Pour Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale et président des Assemblées parlementaires francophones, la 4ème conférence mondiale s’est tenu au lendemain des négociations internationales qui ont permis aux Etats de s’accorder sur le projet de document final du nouveau Programme de développement post-2015 à soumettre au Sommet des Nations Unies prévu du 25 au 27 septembre. L’APF se félicite que ce programme impose aux Etats de nombreux défis à l’horizon 2030, notamment l’éradication de la pauvreté, l’accès aux services sociaux de base, la consolidation de la paix et de la stabilité, la représentation équitable des femmes dans les instances de prise de décision et son autonomisation, la protection de la planète et ses ressources, la création des conditions d’une croissance économique durable et partagée, etc.

La quatrième Conférence mondiale des Présidents de Parlement s’est tenue au Siège de l’Organisation des Nations Unies à New York du lundi 31 août au mercredi 2 septembre 2015. Ce sommet des Présidents de Parlement venus des quatre coins du monde était une occasion unique de dialogue et de coopération qui s’offre aux parlements au plus haut niveau. Le thème général de la Conférence a porté sur la paix, la démocratie et le développement vus sous l’angle parlementaire. La Conférence s’inscrit dans une série de réunions de haut niveau qui précéderont le Sommet de l’ONU, fin septembre 2015, où les nouveaux Objectifs de développement durable (ODD) seront rendus publics. La Conférence sera précédée par la Dixième Réunion des Présidentes de Parlement qui aura lieu les 29 et 30 août.

Il sied de souligner que l’UIP et l’APF poursuivent les mêmes objectifs. Leurs démarches s’entrecroisent. Par leurs efforts, elles n’ont cessé de contribuer au règlement de nombreuses questions d’intérêt planétaire. Elles sont convaincues que la violation des droits de l’homme et des principes de démocratie constituent l’une des sources de conflits dans le monde et, au-delà de ses principes et vertus, la démocratie est le plus sûr chemin vers la paix et la stabilité.

« La plus value de la Francophonie parlementaire réside dans l’addition de trois spécificités. La première, c’est son rôle de Vigie de la démocratie. Elle veille au respect de l’Etat de droit et aux meilleures pratiques démocratiques qu’elle met en œuvre, à travers les missions d’information ou d’observations électorales dans les pays membres. Deuxième spécificité, c’est l’absence de modèle unique de démocratie. Pour l’APF, l’Etat de droit est une valeur universelle qui ne saurait être mise en cause par les spécificités historiques, sociales et culturelles. Elle est consciente que la démocratie ne se décrète pas et ne s’importe pas. Enfin, la troisième spécificité, c’est la place accordée à la femme et aux jeunes en vue de renforcer leur rôle comme vecteurs de paix et acteurs de développement et de prévenir la violence qui s’exerce à leur encontre, notamment les viols et l’enrôlement des enfants soldats », a expliqué l’honorable Aubin Minaku, au nom de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie.

La mobilisation des ressources financières, le renforcement des capacités et le transfert des technologies restent des défis majeurs pour la mise en œuvre de 17 objectifs et 169 cibles de ce programme. Avec l’accord conclu en juillet 2015 à Addis-Abeba sur le financement du développement, ce programme donne un élan important à la conclusion à Paris, en décembre 2015, d’un nouvel accord universel sur le changement climatique.

De la déclaration

Aux termes de ces assises, les participants ont publié une déclaration qui porte sur : « Mettre la démocratie au service de la paix et du développement durable : construire un monde tel que le veut le peuple ». Ici, ils ont constaté qu’en dépit des progrès réalisés dans les domaines de la démocratie, de la paix et du développement, nous continuons de vivre dans un monde instable. La guerre et le conflit, souvent d’une extrême brutalité, sont une réalité quotidienne en de nombreux points du globe. Des millions de personnes, essentiellement des femmes et des enfants, meurent, sont blessées, déplacées ou forcées de fuir dans des conditions dramatiques. Dans certaines régions du monde, nous continuons à assister à un recul de la démocratie.

En plus, malgré les progrès constatés au niveau mondial dans les domaines techniques et sanitaire, l’état des connaissances et la richesse matérielle, les disparités économiques et sociales, qui existent de longue date, s’accentuent. Les revenus et les conditions de vie dans le monde présentent de grandes inégalités et des milliards de personnes vivent dans la pauvreté, ce qui met à mal le contrat social indispensable à la vie démocratique et au progrès de l’humanité partout dans le monde. Nous assistons à une dégradation progressive de notre environnement et les changements climatiques sont aujourd’hui une réalité. Nous engageons instamment nos pays à parvenir à des accords qui prennent pleinement en compte les principes de Rio, en particulier celui de responsabilités communes mais différenciées, etc.

(JMNK)

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse