Sécurisation du processus électoral: Bruno Tshibala rassure que la sécurité va bientôt être rétablie

par -
0 377
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Premier ministre, Bruno Tshibala et une délégation de la Commission électorale nationale indépendante, CENI conduite par Norbert Basengezi, son vice-président, ont fait le point sur le processus électoral, hier jeudi  25 mai 2017.

La délégation des membres de la CENI était venue rendre compte au Premier ministre, Bruno Tshibala, notamment de l’avancement de l’enrôlement des électeurs. «Nous avons parlé avec le Premier ministre des avancements du processus électorales. Il a félicité la CENI parce que, hier, nous avons atteint 23 800 000 enrôlés », a déclaré Norbert Basengezi au sortir de l’audience.

Pour le vice-président de la Centrale électorale, c’est déjà beaucoup parce qu’en 2006, le pays était parti aux élections avec 25 700 000 enrôlés. « Nous lui avons dit que nous avons terminé dans treize provinces et nous avons commencé dans treize autres. Pour Kinshasa, c’est ce dimanche 28 mai à 7 heures du matin que nous allons commencer. Lui-même, comme chef du gouvernement, il devrait être informé pour que nous prenions des dispositions conséquentes », a-t-il expliqué.

Avec le Premier ministre, les membres de la CENI ont aussi parlé de la situation sécuritaire. « Nous avons déploré ce qui se passe au Kasaï et au Kasaï Central, aussi dans les territoires de Luilu et Kamiji. Se préoccupant lui-même à un haut niveau, le Premier ministre nous a rassurés que la sécurité allait bientôt revenir. Il nous a aussi rassurés qu’il allait mettre en application tout ce qu’il a dit dans son discours, voir dans quelle mesure organiser des élections apaisées, différentes de celles organisées précédemment. En outre, il nous a promis tout son appui, en honorant tous les engagements pris par le gouvernement, au nom de la continuité de l’Etat », a-t-il indiqué. Pour Norbert Basengezi, les défis sont là et on doit chercher des solutions. « À un certain moment, on disait qu’il n’y aurait pas d’enrôlement au Kivu. Le Nord-Kivu a plus de 4 millions d’enrôlés, le Sud-Kivu plus de 2,6 millions, le Maniema 1,1 million d’enrôlés et l’Ituri plus de 2 millions », a-t-il dit.

Dans le Grand Kasaï, l’insécurité a causé des dommages importants. « Nous avons perdu à Dekese notre chef d’antenne, et beaucoup de matériels à Luebo et à Kabeya Kamwanga. A Dimbelenge, cinq bureaux ont été brûlés », a-t-il énuméré avant de conclure que la paix est aujourd’hui revenue à Kabeya Kamwanga.

Bien après, le Premier ministre Bruno Tshibala a échangé avec André Kimbuta, le Gouverneur de la Ville province de Kinshasa qui a plaidé et obtenu la signature d’un décret sur la création d’un fonds d’assainissement. Attaché à la propreté de la capitale, le chef du Gouvernement a promis de signer le document dans les 48 heures qui suivent. Et ce, pour permettre à l’Hôtel de ville d’activer la taxe provinciale sur l’assainissement et la pollution.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse