Sécurisation de l’opération d’identification et d’enrôlement en Ituri: Corneille Nangaa interpelle le Gouvernement central

par -
0 419
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Hier lundi 30 janvier 2017 a été une journée marathon pour le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, M. Corneille Nangaa, dans le chef-lieu de la province de l’Ituri. Déjà dans la matinée, au siège du gouvernorat de province, le Président de la CENI a présidé, conjointement avec le Gouverneur de province, la réunion du Comité provincial de sécurité élargie aux Députés nationaux de l’Ituri et de la province du Haut Uélé, aux élus provinciaux ainsi qu’au Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI. Au menu, trois points essentiels pour la réussite totale de l’opération de révision du fichier électoral dans cette partie de la République Démocratique du Congo : la sécurisation du processus électoral, des problèmes opérationnels ainsi que des problèmes politico administratifs.

Après le mot de bienvenu prononcé par le Gouverneur de province M. Abdallah Pene Mbaka qui, du reste, soutient totalement l’opération de révision du fichier électoral, le Président de la CENI a remercié les autorités provinciales pour l’accueil et leur engagement  au processus électoral.

Abordant la question relative à la sécurisation du processus électoral, Corneille Nangaa se remet au Gouvernement central de la République Démocratique du Congo qui a la responsabilité constitutionnelle d’assurer la sécurité et le maintien de l’ordre afin que le processus électoral se déroule dans un environnement apaisé et sécurisé dans toutes les provinces du pays. Tout en déplorant les quelques foyers (zones) où l’insécurité sévit encore surtout dans le territoire de Walendu Bindi, Corneille Nangaa croit dur comme fer que l’opération de révision du fichier électoral se poursuivra sur toute l’étendue de la province de l’Ituri. Le Président de la CENI plaide ainsi pour la sécurisation des kits et autres matériels de la CENI ainsi que pour le personnel commis à cette opération.

La province de l’Ituri avec ses 653 Centres d’inscription opérationnels attend enrôler 2.245.821 électeurs, selon les statistiques de la CENI. A ce jour, 849.265 électeurs (ituriennes et ituriens) ont déjà obtenu la nouvelle carte d’électeur, soit un taux de réalisation de 30%. Un bémol toutefois le faible taux d’enrôlement des femmes qui s’élève à 42% et 58% pour les hommes. Au regard de cette évolution, le Président de la CENI se félicite non seulement de l’ouverture et de l’opérationnalisation de tous les 653 Centres d’inscription mais aussi de l’engouement observé dans les Centres d’inscription de la CENI. Martelant sur l’importance de cette opération, le Patron de la CENI  rassure que la répartition des sièges dans les différentes assemblées tant nationale que provinciales ou locales dépend du nombre d’électeurs enrôlés au niveau de chaque entité. Voilà ce qui justifie la descente de Corneille Nangaa dans cette province avec un message clair et fort, celui de la mobilisation tous azimuts de la population par toutes les parties prenantes au processus électoral.

S’agissant des questions politico-administratives, notamment celles relatives aux limites frontalières entre la province de l’Ituri et celle du Haut Uélé, le numéro 1 de la CENI promet de mettre autour d’une table les deux Gouverneurs en vue de régler ces questions.

Juste après cette réunion, le Président de la CENI, accompagnés du Vice-gouverneur de province, M. Pacifique Keta, des Députés nationaux et provinciaux ainsi que de plusieurs experts électoraux et des responsables de la Société civile venus de Kinshasa, s’est rendu  dans la salle polyvalente de la Communauté protestante CECCA20, pleine comme un œuf, où Corneille Nangaa a animé un cadre de concertation avec les différentes parties prenantes au processus  électoral. Ici, pas des questions tabous. Le Président de la CENI, après avoir invité les participants à l’enrôlement massif, s’est livré au jeu des  questions-réponses.

La loi portant identification doit être de stricte application

Répondant à une question sur l’enrôlement des miliciens dans cette province, Corneille Nangaa se dit se fier à la Loi portant identification et enrôlement des électeurs qui fixe  les modalités et les personnes qui doivent obtenir leurs cartes d’électeur. Corneille Nangaa peut désormais compter sur le soutien tous azimuts des autorités provinciales pour la réussite de cette opération d’identification et d’enrôlement des électeurs dans la province de l’Ituri.

Pour rappel, en véritable homme du terrain, le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Son excellence Corneille Nangaa  a entamé depuis dimanche 29 janvier 2017 une tournée de supervision du déroulement des opérations d’enrôlement des électeurs dans la province de l’Ituri et, en prévision du lancement imminent des opérations de révision du fichier électoral, une tournée d’explication et de sensibilisation des parties prenantes dans les provinces du Bas Uélé, Haut Uélé et de la Tshopo en République Démocratique du Congo.

(JMNK/Ceni)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse