SCPT : Kinshasa et Brazzaville connectées à la fibre optique

par -
0 493
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Engagée depuis plusieurs mois sur des grands projets d’intérêt national portant sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), la Société Congolaise des Postes et Télécommunications (SCPT) qui a réorientée sa stratégie de croissance vers la qualité de ses produits et services et de facto, la satisfaction du consommateur,  vient de signer une autre réalisation et pas des moindres. Pendant qu’une attention particulière est accordée depuis deux mois sur les travaux de fiabilisation de la fibre optique sur l’axe Kinshasa- Muanda par ses ingénieurs congolais, la SCPT vient de finaliser en un temps record les travaux de pose du câble à fibre optique dans le fleuve Congo, travaux exécutés à 100% par les cadres et ingénieurs congolais.

En effet, il aura fallu attendre près de 2 ans pour que cette liaison soit rétablie sur insistance du Directeur Général a.i., M. Patrick Umba qui, en collaboration avec la compagnie Congo Télécom basée à Brazzaville, les ingénieurs congolais de la République Démocratique du Congo, les contributions remarquables de la Régie des Voies Fluviales (RFV) qui a fourni l’analyse pluviométrique ainsi que les plongeurs, et de l’ONATRA qui a assuré la logistique, a coordonné tout le processus qui a conduit finalement à la pose du câble.

Attendu des deux côtés du fleuve depuis près de deux ans, ce câble sous-marin long de 2,4 Km, permetune redondance mutuelle sur les deux rives du fleuve Congo pour qu’en cas d’interruption sur le câble  principal ou d’instabilité éventuelle, les usagers bénéficient automatiquement d’une deuxième voie d’accès à la connexion internet via le câble partant de Pointe Noire jusqu’à Brazzaville.

M.Kalongo, Responsable d’Ingénierie à la SCPT qui a supervisé ces travaux affirme que « cette prouesse technique et technologique permettra d’améliorer de manière très significative le taux de disponibilité de l’internet pour le placer au-dessus de la barre de 99%. ».

Le Directeur Général a.i. rassure également que les travaux de fiabilisation de la phase 1, l’axe Kinshasa- Muanda, autrefois problématique, donnent des résultats plus que satisfaisants et devraient permettre d’augmenter la capacité à 100 Giga alors que les travaux de la phase 2, Kinshasa- Kasumbalesa- Sakania sont bel et bien en cours de finition. L’exploitation commerciale de cet axe débutera d’ici le mois de juillet de cette année. M. Umba annonce par ailleurs que des négociations avec ZAMTEL, opérateur Zambien et Angola Télécom, opérateur Angolais, sont aussi en cours pour interconnecter ces pays à la Rdc, bouclant ainsi une redondance complète qui assurerait un taux de disponibilité de l’internet jamais connu auparavant.

Satisfait du travail exceptionnel abattu par les ingénieurs congolais et des résultats obtenus, M. Patrick Umba, Directeur Général a.i. se veut confiant d’un avenir aligné totalement à la vision du Chef de l’Etat, M. Joseph Kabila Kabange, celle de la révolution de la modernité.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse