Santé mentale, Leonie Mimbo: « Dans un retardé mental, il y a toujours un potentiel »

par -
0 340
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Si le physique peut être affecté par différentes sortes de maladies, le mental peut être aussi affecté. Il existe des personnes dites retardés mentaux qui ont comme difficulté majeure un retard dans l’entendement. Ainsi cette catégorie de personnes a besoin d’un traitement spécial, à partir des formations afin d’être guéri ou récupéré. Par ailleurs, le nombre de ces retardés, ne suivant pas de formations de récupération est supérieur au nombre de ceux qui suivent des formations, a indiqué Mme Léonie Mimbo, directrice du centre de formation scolaire et professionnelle Bomisalisana, situé sur l’avenue des Huileries dans la commune de la Gombe. Ce centre de formation scolaire et professionnelle Bomisalisana est l’une des branches du village Bondeko, siège principal des handicapés situé sur l’avenue Kambabare dans la commune de Kinshasa.

Ce centre a pour objectifs globaux la formation de jeunes gens ayant un retard de scolarité, en vue de leur donner une formation correspondant à leurs intelligence et capacité ; réveiller les ambitions qui dorment, éliminer la mendicité selon l’adage qui dit : vaut mieux m’apprendre à pêcher que de me donner du poisson. Concernant les objectifs particuliers, outre la formation classique, la formation accélérée dans de professions permettant une activité génératrice de revenus telles que la formations en restauration; en coupe et couture ; en agro- pastorale. Au total 15 enfants sont inscrits cette année 2017, dans ce centre formation.

Accomplir cette mission de récupérer des retardés est un mandat, une œuvre pour venir en aide à ces personnes dites marginalisées.

Donner espoir aux retardés mentaux fait partie de notre vie, nous vivons avec eux, pour nous c’est une vocation, c’est un apostolat. C’est en collaboration avec les frères de la charité que cette œuvre fonctionne. Partout au monde, les frères de la charité s’occupent des gens marginalisés, c’est ainsi quils ont pensé venir apporter leur soutien en RDC, à Kinshasa, a indiqué la directrice.

Le centre reçoit les enfants en difficulté mentale pour accompagner leurs parents car un enfant qu’on peut juger inutile en famille peut être récupéré et devenir, grâce au cours de rattrapage, utile à la société. Il y en a ceux qui ont terminé leur formation et ont évolué.

Une personne peut afficher une apparence normale, hors qu’en réalité c’est personne qui a un retard mental. Ce retardement mental peut provenir dès la naissance.

Un enfant qui à la naissance n’a pas poussé le premier cri, peut développer à la longue un retardement mental, explique la directrice. Et ce manque de cri peut s’entrainer jusqu’à aboutir un retard mental si on ne le détecte pas vite et qu’on trouve de remède. Parfois, les parents ne détectent pas ce retardement mental chez leurs enfants. C’est au fur et en mesure que l’enfant grandi, c’est à partir de l’école primaire que les parents vont découvrir que l’enfant a des difficultés, tel qu’il ne retient pas de leçon, ne sait pas lire ni écrire. Et c’est à partir de ce constat qu’ils vont devoir inscrire cet enfant dans un centre de rééducation, pour une formation adaptée à son quotient intellectuel.

Aussi un enfant qui a parlé un peu en retard, qui a marché en retard, souvent sont ceux-là qui accusent un retardement mental. Et des centres de rééducation sont là pour compenser aux lacunes de cette catégorie de personnes.

Dans un retardé mental, il y a toujours quelque chose qui peut bien fonctionner

Dans ces formations adaptées, cette catégorie des personnes apprennent à lire et à écrire à un rythme qui leur convient. Et on leur apprend quelques métiers tels que fabrication du pain, confection des nattes, l’élevage pour ressortir, les potentiels étouffés en eux.

Une chose reste à déplorer, Il y a des parents qui abandonnent leurs enfants retardés mentaux à la maison disant qu’ils sont inutiles et qu’ils ne peuvent pas gaspiller l’argent pour eux. Pourtant, ce qu’ils doivent savoir s’il y a moyen de récupérer ces enfants pour les rendre utiles et indépendants. Étant donné que l’enseignement dans le centre de formation des retardés mentaux est individualisé. On peut avoir 10 élèves mais chacun est suivi individuellement car nous sommes bien outillés pour rendre ce service, a conclu la directrice.

 

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse