Samy Badibanga attendu aujourd’hui à Kananga

par -
0 473
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La ville de Kananga est dans la fièvre pour accueillir le Premier ministre Samy Badibanga, ce vendredi 27 janvier 2017. C’est le Gouverneur Alex Kande Mupompa qui l’a annoncé  mercredi aux dirigeants des partis politiques implantés au Kasaï-Central. Samy Badinga accompagné de son Vice-Premier ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadari, vient apporter l’appui du Gouvernement de la République aux efforts de rétablissement d’une paix durable menés par le gouvernement provincial du Kasaï-Central dans l’anéantissement totale de la milice du chef traditionnel Kamuina Nsapu qui fait ravage non seulement au Kasaï Central, mais aussi à Lomami, au Kasaï et au Kasaï Oriental. C’est donc une occasion pour lui d’obtenir, non seulement la bénédiction de ses ancêtres pour le succès de son mandat, mais aussi de transmettre à travers son élévation, la reconnaissance du Président de la République au Grand peuple du Kasaï. Pour cette visite qui ressemble à une opération de reconquête, Samy Badibanga va inévitablement recevoir un bain de foule inoubliable.

Les gouverneurs des provinces de Kasaï et Kasaï-Oriental sont aussi attendus à Kananga. Une source qui s’est confiée au Quotidien L’Avenir justifie le report de ce voyage par des préalables logistiques, dans la mesure où dans cet espace ou des centaines de gens se sont déplacés, une aide alimentaire et médicale s’impose. En plus, un avion devait en principe être mis à la disposition de la délégation de Kinshasa, forte de plusieurs notables qui descendent consoler leurs bases respectives. Les trois gouverneurs : Alphonse Ngoyi Kasanji du Kasaï-Oriental, Alex Kande du Kasaï-Central, ainsi que Marc Manyanga du Kasaï sont déjà sur place à Kananga, en attendant le coup d’envoi de ces travaux dont il faut saluer la tenue dans cet espace souvent divisé et qui fait face à d’énormes difficultés socio-économiques.

Kananga sous le choc

Pendant que le Premier ministre Samy Badibanga est attendu dans la ville de Kananga, les populations de ce coin de la République ont passé hier un après-midi difficile, voir stressant. A en croire Patrick Mukengeshayi, correspondant de la Rtga World sur place à Kananga, à 14h20’, un mouvement inhabituel s’est observé au niveau du marché Kamayofita. Ici, se signale un groupe d’éléments présentés comme appartenant au chef Kamuina-Nsapu. Ils sont une vingtaine, jeunes pour la plupart, nageant entre 15 et 30 ans. Ils chantent des slogans et cris de guerre en direction des forces de l’ordre qui, jusque-là sont invisibles à cet endroit. Peu à peu, les curieux accourent, assistent à la scène sans réagir. 10 à 20 minutes pus tard, les premiers éléments de la Police Nationale Congolaise arrivent sur le lieu. A 14h52, les premiers tirs de sommation retentissent, pendant que les hommes supposés être ceux de Kamuina-Nsapu se retirent en prenant la direction de Kamayi Télécom. Par contre, c’est la débandade dans la population. Ceux qui le peuvent, courent dans tous les sens. Magasins, boutiques et marchés ferment à la va-vite. Et c’est dans cette confusion qu’un étudiant trouve la mort au niveau de la base logistique. Une autre victime enregistrée au cours de ces incidents, c’est un tenancier de cabine publique. Après l’intervention des forces de l’ordre, le calme est revenu progressivement au centre-ville, où la circulation a timidement repris. Voilà pourquoi la recette Badibanga est donc attendue pour relever ce grand défi sécuritaire, à travers la réunion avec les gouverneurs concernés.

(Simon Kabamba et JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse