Samedi dernier: L‘UDS adhère à l’Accord Politique du dialogue national

par -
0 427
M. Crispin KabaseleTshimanga, Président National de l'Union des Démocrates Socialistes
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Samedi dernier, le Bureau de la Facilitation du Dialogue Politique National Inclusif a organisé, à son siège sis Boulevard du 30 Juin dans la commune de la Gombe, la cérémonie officielle de signature de l’Accord Politique pour l’organisation d’élections apaisées, crédibles et transparentes en République Démocratique du Congo. Et ce, conformément à l’article 24 dudit Accord Politique qui reste encore ouvert aux partis et regroupements politiques qui n’avaient pas participé aux travaux de la Cité de l’Union Africaine.

Parmi les partis signataires, les observateurs ont noté la présence de la délégation de l’Union des Démocrates socialistes (UDS) conduite par son président national, M. Crispin Kabasele Tshimanga qui a, d’ailleurs, apposé sa signature au bas dudit Accord Politique. Membre de la grande famille politique du Président Joseph Kabila, l’UDS qui s’était signalée par ses prises de position tranchantes contre les assises de la Cité de l’Union Africaine, s’est enfin décidée de rejoindre les autres partis et regroupements politiques signataires de cet Accord.

A l’issue de cette cérémonie qui a réuni des dizaines de partis et regroupements politiques, le président national de l’UDS s’est ainsi exprimé : « Au nom de la paix qui doit être consolidée et pour marquer l’indépendance des politiciens congolais face aux diktats frôlant du néocolonialisme de certaines puissances étrangères 56 ans après l’accession de notre pays à sa souveraineté internationale, l’UDS a jugé utile de signer l’Accord Politique du 18 octobre 2016. Elle encourage d’ailleurs la CENCO à poursuivre ses contacts avec les absents de la Cité de l’Union Africaine pour que l’Accord Politique qui n’est pas parfait, soit amélioré dans l’intérêt de notre peuple ».

Il a aussi ajouté que « les pays étrangers doivent cesser de s’ingérer dans les affaires internes de la République Démocratique du Congo », tout en condamnant certains politiciens congolais qui trahissent notre pays en se laissant manipuler par quelques puissances étrangères qui ne nous veulent jamais du bien depuis le 30 Juin 1960.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse