Samedi dernier: L’Institut facultaire de développement clôture le mois de la femme en beauté

par -
0 359
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’Institut facultaire de Développement (IFAD) était en effervescence, le samedi 25 mars 2017, à l’occasion de la clôture des activités du mois de la femme. Pour ce faire le comité de gestion de l’IFAD, en l’occurrence, l’Abbé Emmanuel Eyenga Ndjoli (recteur), l’Abbé Victor Ntambwe (Secrétaire général académique) et l’Abbé Emmanuel Kwazifwanga (Secrétaire général administratif) s’étaient beaucoup investit pour la réussite totale de cet événement. Les activités de cette journée avaient débuté par une prière d’ouverture. Ensuite, il y a eu deux temps forts de cette manifestation.

Dans l’avant-midi, le public venu très nombreux à assister au spectacle de la chorale IFAD, au match de football, Nzango et aux jeux divers. Dans l’après-midi, on a organisé une conférence-débat sur le thème principal ci-après : ‘’Approche genre, levier du développement durable’’. Par la suite, les autres orateurs ont planché sur plusieurs sous-thèmes suivants : Pourquoi la RD Congo ne se développe-t-elle pas ? Faut-il repenser (l’homme et femme) d’aujourd’hui ? Cet intéressant sujet a été animé par le Prof. Kamana. Le sous-thème ‘’Femme dans la prise de décision’’, a été développé par la Députée nationale, Mme Henriette Wamu. Pour terminer la série des exposés, on a parlé sur ‘’La problématique de l’approche genre pour le développement’’. Comme on pouvait s’en douter, ces sujets ont suscité un débat très profond. A la fin, pour joindre l’utile à l’agréable, la fête s’est poursuivie avec l’illustration théâtrale, spectacle de ballet et réjouissance populaire. A tout prendre, cet événement s’est très bien passé à l’IFAD.

Quelques impressions des participants

M.Mvunzi Nkulu Lavoisier, Président de la coordination des étudiants de l’IFAD. L’événement a réussi à 78% grâce notamment au comité de gestion de l’IFAD et au Chef des travaux Lele et à l’assistant Hugues qui nous ont soutenu par leurs idées géniales. Nous remercions également Mme Bagula Françoise et Mme Sabine. Quant Mlle Nathalie Bolamba, Présidente du Mouvement International des Etudiants Catholiques (M.I.E.C.), section IFAD. Pour elle, dans l’ensemble, tout s’est bien déroulé. Il y a eu une participation massive des étudiants et du corps professoral. Nous nous sommes bien égayé et a jeté de fleurs à l’organisation. Enfin, pour Mme Bagula Françoise, étudiante en L2 gestion de l’environnement et assainissement, elle a déclaré comme suit : cérémonie de la clôture du mois de la femme, mois dédié à la femme sur le plan mondial. Entre autres message important, on demande à tous les êtres humains de reconnaitre la femme comme un être humain a part entière qui a des droits et obligations. S’agissant de notre pays où les femmes sont plus nombreuses que les hommes, il n’est pas bon que la femme soit marginalisée, alors que cette dernière, une fois bien formée peut relever les défis auxquels notre pays est confronté. A l’IFAD, il existe un grand nombre de femmes qui s’efforcent d’apprendre les notions nécessaires enseignées non seulement pour leur formation personnelle, mais aussi pour être utile demain pour la reconstruction de notre pays, a-t-elle dit en substance.

Pour rappel, l’IFAD qui fonctionne sous les auspices de l’archidiocèse de Kinshasa organise en son sein certaines facultés suivantes : faculté des sciences et techniques de développement (STD), faculté des sciences de l’information et de la communication et la faculté des sciences de santé.

(BKS)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse