Samedi dernier à l’Immeuble du Gouvernement: Joseph Kabila et dix gouverneurs de provinces évaluent les infrastructures du pays

par -
0 351
Le président de la République lors des consultations des parties prenantes à l’accord de la Sain-Sylvestre/Ph. Kokolo
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le président de la République, Joseph Kabila Kabange a choisi de travailler le samedi 8 avril dernier à l’Immeuble du Gouvernement abandonnant momentanément ses bureaux du Palais de la Nation et celui de GLM. Le Chef de l’Etat a réuni autour de lui dix gouverneurs des provinces, ceux du Kongo Central, Kinshasa, Kasaï-Oriental, Nord Ubangi, Tshopo, Ituri, Nord-Kivu, Lualaba, Tanganyika et Sud-Kivu, ainsi que les Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité ; des Transports et Voies de communication et le ministre des ITPR. Etaient également associés à cette rencontre au sommet de l’Etat, les Adg de l’Office des Routes, de l’Office des Voiries et Drainage, de l’Agence des Grands Travaux et le responsable de la cellule des infrastructures du ministère des ITPR.

Tous ensembles, ils ont passé au peigne fin la situation des infrastructures du pays depuis les quinze ans de règne de Joseph Kabila Kabange. L’on se souviendra que le Président de la République avait lancé tour à tour sa vision dans ce secteur à savoir, le programme des cinq chantiers et celui de la révolution de la modernité.  Selon le ministre des Infrastructures, Thomas Luhaka, il s’est agi d’une réunion bilan.  «Nous avons vu ce qui a déjà été réalisé dans le pays, ce qui est en cours de réalisation et les projets que nous allons démarrer très rapidement », a-t-il indiqué, avant d’informer que le gouvernement a signé un contrat la semaine dernière avec la société chinoise Afec, pour construire 1080 Km de route qui reliera les villes de Kananga, Mbuji-Mayi, Kamina , Lubudi jusqu’à Nguba. Une réalisation jamais faite même depuis l’indépendance du pays, ajoute-t-il.

De son côté, le porte-parole des gouverneurs de provinces, Julien Paluku a révélé la vision du chef de l’Etat, celle de l’encerclement du pays par la modernisation des routes et des aéroports. Pour le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Joseph Kabila veut que tous  les chefs-lieux des provinces soient reliés. Et dans ce programme, les  dix gouverneurs constituent les premiers paliers de l’évaluation. Et d’ajouter que le Président de la République tient à ce que l’on quitte la ville de Muanda le même jour et qu’on arrive à Kananga ; l’on quitte Bukavu et qu’on arrive à Lubumbashi ; l’on quitte Mbandaka et qu’on atteigne Kananga ; l’on quitte Goma et que l’on atteigne Kisangani en passant par Walikale.

Tous ces programmes ont été évalués, ainsi que le niveau d’implication des partenaires tels que la Banque mondiale, le  la Banque Africaine de Développement (BAD), les contrats sino-congolais et l’Union Européenne qui accompagnent le chef de l’Etat dans cette vision où il y a 53.000 Km de routes à réhabiliter. Dans cette phase ou la mise en œuvre se fait correctement, a poursuivi Julien Paluku, le chef de l’Etat tient à ce que les gouverneurs soient impliqués dans les travaux de maintenance des routes déjà réhabilitées. A ce jour, la Rdc compte plus de 10.000 km de routes déjà construites dans un temps record, ce qui est une innovation depuis la nuit des temps, mais qui n’est pas connue du grand public

Au- delà des travaux routiers, les infrastructures aéroportuaires ont été également abordées, car la Rdc est en train de quitter, avec le chef de l’Etat, la liste noire dans laquelle elle était configurée depuis plusieurs années. Cela grâce à la modernisation des nos aéroports avec des instruments de navigation aérienne déjà mis en place, particulièrement pour la capitale, le chef de l’Etat a lancé l’idée de la mise en place d’un plan directeur d’aménagement des collectifs urbains, des transports urbains à l’instar de tout ce que nous voyons en Europe, c’est-à dire les trains de ville. Ce programme, indique le porte-parole  est déjà sur la table du gouverneur de la ville André Kimbuta. A ce sujet, il y a déjà des partenaires qui se bousculement au portillon, de même en ce qui concerne la construction d’une autoroute partant du centre-ville jusqu’à l’aéroport international de Ndjili.

(Jacques Muluba)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse