Samedi dernier à Kinshasa: Fausse rumeur sur la mort de l’artiste

par -
0 387
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Mamu Nationale a soufflé sur ses 59 bougies

L’ambiance était électrisante   le week-end dernier à Kinshasa au sanctuaire « Empreinte » sur l’ex avenue Flambeau dans la commune de la Gombe. C’était à travers la cérémonie d’anniversaire de la chanteuse Elisabeth Tshala Muana qui venait de totaliser ses 59 années de vie sur terre.

Née à Elisabethville (Lubumbashi) dans le Katanga, le mardi 13 mai 1958 et c’est à l’âge de 21 ans (en 1977) qu’elle s’est décidée d’embrasser la carrière artistique, d’abord comme danseuse au sein du groupe « Les Redoutables » de la tantine aux griffes d’or Abeti Masikini où elle a passé le temps d’un éclair avant d’étreindre sa longue profession en solo qui lui va, du reste, très bien.

De nature rigide, la Mamu Nationale ne se fatigue nullement lorsqu’il faut soigner son image de marque. Perspicace, elle est parvenue à valoriser la chanson traditionnelle « luba » à travers ses œuvres qui occupent toujours une bonne place sur l’échiquier national pour ne pas dire international.

Toutefois, la patronne de l’ex groupe « Dynamique Mutwashi » qui porte aujourd’hui son propre nom signale qu’elle se prépare à fêter avec faste l’année prochaine ses 60 ans de vie. D’ores et déjà, elle demande à tous ceux qui la connaissent et qui aiment son travail à s’approprier de cet anniversaire qui sera pour elle son véritable jubilée.

De sa vie privée qu’elle n’aime pas trop partager avec le commun des mortels, Tshala Muana fait savoir que contrairement à ce que peuvent penser certaines personnes, elle est mère de famille dont l’ainé a 43 ans et la benjamine de 18 ans est chanteuse au sein de son groupe. Parmi ses enfants il y a un qui est étudiant à l’IFASIC.

Fausse rumeur sur la mort de La Mamu National

Pendant que nous mettions sous presse une rumeur a circulé sur les réseaux sociaux annonçant la mort de La Mamu Nationale survenue un jour après son 59ème anniversaire fêté la samedi passé. Aussitôt dit, nous sommes à la recherche de la vérité  à la bonne source. La Mamu Nationale elle-même est surprise par cette rumeur qui ne devra être que l’imagination des apôtres du sensas qui voudrait vendre leur marchandise en propageant cette fausse nouvelle.

Resplendissant et jouissant d’une santé de fer, la compositrice de « Lunzenze » joue au sapeur et demande à ses milliers de fans de ne pas prêter le flanc à cette nouvelle. Le vendredi, ils peuvent venir nombreux la voir sur scène avec son groupe à l’espace « Empreinte » sur l’ex-avenue Flambeau en diagonal de l’Institut National des Arts, INA, dans la commune de la Gombe.

 

Qu’on se le dise !

(Kingunza Kikim Afri  )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse