Samedi dernier à Kinshasa

par -
0 795
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Aubin Minaku remet les primes d’excellence aux magistrats les plus méritants

« La justice doit se placer à l’avant-garde du processus de progrès de la Nation. Elle ne peut se permettre de clopiner inopinément, péniblement dans le dernier rang d’une société qui veut et se doit de se mouvoir dans le sens de l’émergence d’un nouvel espoir en l’avenir pour ses membres… », a indiqué Flory Kabange Numbi, Procureur général de la République, dans son mot de circonstance, samedi dernier à l’Auditorium de l’Hôtel Fleuve Congo. C’était à l’occasion de la cérémonie de remise des primes d’excellence aux Magistrats les plus méritants du Ministère Public retenus par un jury anonyme indépendant et objectif composé notamment des Gouverneurs de provinces, des avocats, des membres de la société civile et des membres des services de sécurité. Au total une quarantaine de magistrats ont reçu leurs primes d’excellence des mains d’Aubin Minaku, Président de l’Assemblée nationale. Chaque lauréat a bénéficié d’un ordinateur portable et d’un kit constitué de plusieurs instruments juridiques.

Pour le Procureur général de la République, la prime d’excellence vise à récompenser certains magistrats les plus méritants du pays qui, dans l’exercice de leurs fonctions, ont fait montre de la compétence remarquable et avérée, d’honneur et de dignité ainsi que d’abnégation en 2015. Et de fil en aiguille, selon l’orateur, cette distinction exige des magistrats d’œuvrer davantage pour la mériter encore à l’avenir. « Soyez donc ces mobilisateurs honnêtes, dignes et crédibles, pleins d’amour et mettez en œuvre les principes appris pour une justice impartiale et équitable afin que vous puissiez grandir et aider vos collègues à croître aussi dans le même élan et sur fond de sagesse», a conscientisé le Pgr Flory Kabange.

Pour la petite histoire, cette prime d’excellence envers les magistrats du parquet est à sa deuxième édition. Sa première édition remonte à 2014.

A cet effet, la plupart de magistrats voient en cela un geste de haute portée par rapport à leur lourde tâche dans la société. C’est un leitmotiv qui leur permet d’améliorer leur rendement par un travail de qualité et en affichant un comportement à même de mériter la prime d’excellence un jour. Beaucoup de lauréats ont fait preuve d’abnégation en acceptant d’aller travailler dans certains coins de la République exposés à l’insécurité voir à la précarité. Un de lauréats est sorti vivant d’un empoisonnement pour avoir servi la République pour que justice soit dite. Ils sont encore nombreux à travers la République à travailler loin de leurs familles faisant face à des nombreuses difficultés sociales pour dire le droit. Sans compter ceux d’entres eux qui sont victimes des trafics d’influence, des menaces après avoir servi la République.

(Saint Hervé M’Buy)

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse