Saluant son avènement au ministère de GEFA: Le Cartel des femmes politiques leaders félicite Chantal Safou Lopusa

par -
0 418
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La ministre du Genre, Enfant et Famille (GEFA), Mme Chantal Safou Lopusa a reçu, hier lundi dans son cabinet de travail, le cartel des femmes politiques leaders actives et les directeurs et chefs de départements de services de l’administration de son ministère. Deux visites motivées, pour les uns (cartel des femmes) par l’avantage de féliciter madame la ministre pour sa nomination à la tête du ministère du Genre, Enfant et Famille et, pour les autres (directeurs et chefs de services d’administration du GEFA) la nécessité d’une prise de contact. Avec le Cartel, regroupement des femmes de douze partis politiques membres de l’Opposition politique et de la Majorité Présidentielle, et dont Chantal Safou Lopusa est première vice-présidente, ces femmes sont venues rendre hommage à leur camarade, qui est à ce jour ministre du Genre, Enfant et Famille. Mme Marie-José Bunsana Lunkeba, présidente du Cartel, et membre du Mouvement pour la Libération du Congo, cher au sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo a,  dans son speech, salué la bravoure de Chantal Safou Lopusa qui l’a même poussé à bénéficier de cette faveur du Président de la République, Joseph Kabila Kabange. Dans la douleur, elle a annoncé que Mme Chantal Safou, vice-présidente du Cartel et membre du PPRD, sera bientôt remplacée par une camarade de son parti politique. Par après, elle a aussi présenté le comité exécutif du Cartel, composé d’une première vice-présidente membre du PPRD, secondée par une deuxième vice-présidente, membre de l’Udps, et d’une troisième, membre du PALU. Ensuite et tour à tour la secrétaire rapporter membre de l’ARC, la trésorière de l’UNC et son adjointe qui est du MSR. Avant de clore son mot de circonstance, la présidente du Cartel de femmes politiques leaders actives a annoncé à leur camarade la ministre Chantal Safou Lopusale lancement pour bientôt, de la campagne de sensibilisation pour les élections dans les partis politiques.

Après cette annonce,  la ministre a exprimé son indisponibilité à prendre part aux rencontres du Cartel. Elle a encouragé ses hôtes à poursuivre cette initiative et demandé aux femmes de s’enrôler et de mobiliser à large échelle pour l’opération d’enrôlement et identification des électeurs en cours en République Démocratique du Congo. « Emmenez les femmes qui constituent la majorité électorale à voter pour les femmes », a-t-elle lancé aux femmes du Cartel. Par ailleurs, Chantal Safou remercie le cartel pour le long combat visant à améliorer le score de la femme aux élections, qu’elles ont mené ensemble depuis 2014, soit trois ans durant. Ce, après une longue formation de six mois au National Democracy Association (NDA) et dont toutes les femmes (40) sont passées à un concours et ont été retenues après avoir satisfait. « On se regardait avec difficultés, mais le NDA a eu le mérite de mettre ensemble les femmes de la Majorité et celles de l’Opposition », a-t-elle rappelé. Ensuite, la ministre du Genre, Enfant et Famille a encouragé les femmes à poursuivre le combat de la femme, tout en rappelant la devise du Cartel qui dit : « ensemble nous pouvons ». Elle n’a pas oublié de rendre hommage au président de la République, Joseph Kabila Kabange, champion du genre et de la promotion de la femme en RDC.

Réunion avec les directeurs et chefs de services du GFA

Après le Cartel, la ministre nationale duGenre, Enfant et Famille a pris langue avec les directeurs et chefs de services de l’administration de son ministère. En tant qu’ancienne conseillère aux Affaires sociales et à la famille au ministère du Genre, Chantal Safou a exprimé son satisfecit de revoir ses anciens collègues du ministère. Elle les a exhortés à travailler dans la tranquillité pour réussir ensemble ce mandat. La secrétaire général au Genre qui a introduit les hôtes du ministre, a garanti la collaboration de tous les experts du ministère pour que réussisse le mandat de Chantal Safou. « Comptez sur nous, nous allons bien travailler », a-t-elle rassuré la ministre. Par après, la ministre du Genre, Enfant et Famille a accordé la parole à tous les directeurs pour donner des initiatives et proposer des activités à réaliser sur terrain, mais aussi faire part des dossiers en cours de traitement avant les cent premiers jours. Une réunion de plusieurs heures qui s’est tenue à huis clos.

(Bernetel Makambo  )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse