Sacre des Léopards au CHAN Rwanda 2016

par -
0 879
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pius Muabilu : « Une victoire symbolique et libératrice »

Les Léopards ont déplumé, écrasé et dévoré les Aigles de Bamako qui n’ont pas pu s’envoler. Après avoir nettoyé tous ses voisins, les Léopards de la RDC ont gravi les montagnes, ont traversé les rivières puis bravé la pluie pour aller croquer de la plus belle manière sa proie à Kigali, pour enfin s’imposer en maitre d’Afrique. L’âme des Congolais étant indivisible, du Président Joseph Kabila à Elia Meschak, le CNC Pius Muabilu salue la victoire symbolique des fauves de la RDC. Une victoire de la consolidation de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et de la paix chèrement acquise. Unis comme un seul homme, les Congolais sont capables de soulever les montagnes. Et ce sacre en est la parfaite illustration.

Face à la victoire des Léopards de la République démocratique du Congo contre les Aigles du Mali, le député national Pius Muabilu Mbayu Mukala n’est pas resté indifférent. Président national du Congrès National Congolais (CNC), un parti nationaliste ayant pignon sur rue, il a tenu, avant toute chose, de remercier le premier d’entre les sportifs congolais, à savoir le Président de la République, Joseph Kabila Kabange. Le Chef de l’Etat, dit-il qui a consenti beaucoup de sacrifices en faveur de la consolidation de la paix pour un Congo plus fort, mérite les éloges des Congolais. Du début à la fin de la compétition, le Président de la République, ajoute-t-il, a apporté tout son soutien aux fauves congolais au point de mobiliser l’Airbus « Patrice Emery Lumumba » en vue de porter le soutien tous azimuts aux Léopards sur les terres rwandaises.

Devant la presse réunit dans son cabinet de travail, l’élu de Mont Amba a fait une mise au point quant à la symbolique, ô importante qui entoure ce sacre de la République Démocratique du Congo, longtemps meurtrie à cause de différentes guerres dans la partie orientale du pays.

A en croire le président national du CNC, la victoire des Léopards est celle de la consolidation de la souveraineté nationale et internationale ; de l’intégrité territoriale et de la paix acquise chèrement. « C’est une fête du peuple congolais, c’est une fête de ces enfants qui ont pensé à leur nation parce que c’est à un moment très fort où l’on chante à l’unisson l’hymne national qui renvoi à la grandeur de ce Congo et à son honneur », a-t-il souligné.  

Ceci dit, les joueurs de la République Démocratique du Congo ont fait honneur non seulement à la patrie, mais également aux dirigeants de ce pays qui ont consenti des moyens tant financiers, moraux et spirituels pour ramener cette coupe sur les terres de Simon Kimbangu, Patrice Emery Lumumba et M’Zée Laurent-Désiré Kabila, précise le président du Congrès National Congolais. « Ce pays doit être respecté à travers ce grand évènement. Pour moi, c’est un événement sans commune mesure. J’ai l’honnêteté intellectuelle, l’honnêteté politique de vous dire qu’un pays qui a des problèmes ne peut pas réussir un coup de ce genre. J’insiste bien que quand rien ne va dans un pays, on ne peut pas réussir à arracher cette coupe », a indiqué le président du Groupe parlementaire Terre d’Avenir.

L’âme des Congolais indivisible

Partant de cet engouement et de l’effervescence qui ont porté le peuple congolais, l’élu de Mont Amba a insisté sur le fait que cette victoire a une symbolique essentielle pour cette grande nation. Pour lui, contrairement à ce que les gens pensent et à certains compatriotes qui passent l’essentiel de leur temps à vilipender la République, la fragiliser en occident et à travers l’Afrique que rien ne va au Congo, cette victoire est la réponse du berger à la bergère et à ceux qui complotent pour dilapider les ressources naturelles lorsqu’ils pensent que les troubles, les malheurs arrivent au Congo pour leur bien et non pour le bien des Congolais.

« Il n’y a aucun pays parfait, comme il n’y a aucun homme parfait ; même Jésus-Christ lui-même sur qui tous les hommes comptent sur cette terre des hommes à travers les différentes religions et cultes a connu beaucoup de déboires avec ses partisans. Je peux vous dire qu’aujourd’hui, c’est la réponse de Lumumba à ses compatriotes qui trouve que, les solutions à ce pays nous pouvons les trouver qu’entre nous Congolais. C’est une réponse qui signifie que, unis et ensemble comme ces joueurs étaient unis sur ce terrain, nous ferons des exploits », a indiqué Pius Muabilu.

En conséquence, la sélection congolaise composée de différents joueurs, venus de différentes provinces prouvent que l’hymne national a son sens d’être et que le Congo face à l’humanité entière mérite respect, honneur et dignité. Cette dernière a été prouvée à travers la planète où les Congolais sont disséminés pour saluer la grande et glorieuse victoire des Léopards à Kigali devant le Président du Rwanda. « La jeunesse d’aujourd’hui est l’avenir de demain pour le pays. Pour nous chrétiens, c’est une symbolique significative. Ce CHAN a été organisé au Rwanda, nous avons joué contre nos frères rwandais et nous les avons battu sur leur terrain, et la coupe a été remise par le Président Paul Kagamé. C’est un signal très fort pour l’Afrique toute entière qui signifie que lorsque les Congolais se mettent ensemble, peuvent vaincre les montagnes. C’est un pays qui est en même de trouver des solutions lui-même et nous l’avons fait au Rwanda », a-t-il insisté.

Pour ce faire, Pius Muabilu salue la victoire des Léopards qui a permis que le clivage politique se transforme en un seul bloc des fils et filles du Congo pour saluer ces jeunes gens qui ont bravé les critiques, qui ont prouvé à la face du monde que le pays de Lumumba est beau, où il fait beau vivre. Les trois buts de Léopards contre les Aigles du Mali entant que chrétien ont la symbolique de la trinité qui veut dire que la Majorité, l’opposition et la société civile sont invitées au dialogue politique pour le bien-être de peuple congolais. Ces trois composantes sont composées des Congolais, qui sont frères, habitants dans un même pays, défendant les causes d’un même peuple. D’où, il faille taire les divergences au grand bonheur des Congolais qui célèbrent cette magnifique victoire.

La coupe des Grands Lacs

Cependant, à en croire le Président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, cette compétition constitue la victoire des pays des grands lacs. Elle a été organisée sur les terres des grands lacs, la RDC, pays des Grands Lacs l’a emportée et la coupe a été remise par le Président Paul Kagame de la Région des Grands Lacs qui a consacré la suprématie de la RDC dans la Région et en Afrique, a-t-il fait savoir à l’aéroport de N’djili au moment du retour des 11 nationaux. Une victoire de la CPGL, Communauté des Pays des Grands Lacs, sur la CEDEAO, Communauté Economique pour le Développement des Etats de l’Afrique de l’Ouest. « Nous saluons cette victoire qui est symbolique pour les peuples des grands lacs. Les Congolais tout comme les Rwandais à l’unisson ont porté la victoire de la RDC, un pays des Grands Lacs », indique –t-il.

(Pius Romain Rolland  )

   

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse