Roger Lumbala désavoué et déclaré personae non gratta au Kasaï

par -
0 323
Sam Bakasende wa Bakasende
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les notables et dignitaires de l’espace kasaien, à travers M. Sam Bakasende wa Bakasende ont pris une grave décision. Ainsi, à partir d’aujourd’hui, ils ont désavoué M. Roger Lumbala et l’ont déclaré personae non gratta au Kasaï. Il n’est plus le bienvenu au Kasaï-Oriental, au Kasaï, au Kasaï Central, même à la Lomami. En plus, à dater de ce jour, il lui est interdit de parler de M. Etienne Tshisekedi et de ne plus parler au nom des Kasaiens. Pour les dignitaires, la place de Roger Lumbala est à Makala par rapport à tout ce qu’il a causé comme tort au pays, la Rdc. Car à l’en croire, le pays a besoin de la paix, des personnes qui apportent la paix, pas besoin des rebelles qui viennent troubler l’ordre public.

« C’est avec joie que le collège des dignitaires et notables du Kasaï viennent de prendre une très grande décision conformément à tout ce qui se passe dans notre pays. Je vous rappelle que la structure qui vous reçoit regroupe tous ceux là qui ont déjà assumé les fonctions de l’Etat, notamment les anciens administrateurs des territoires, les gouverneurs honoraires et les ministres honoraires, les Directeurs généraux honoraires du Kasaï qui ont rendu des loyaux et bons services à notre cher pays », a indiqué M. Sam Bakasende, dans un point de presse.

Ainsi, après avoir analysé la situation sociopolitique, le conseil exécutif réuni en session ordinaire vient de briser le silence. Deux raisons fondamentales justifient cette lourde décision.

« D’abord, il ne faudrait pas que les hommes puissent constituer  un problème, pendant que le Congo a un problème et que le problème pour lequel nous nous battons doit trouver des solutions, mais qu’il y ait des individus qui ne sont là que pour troubler l’ordre public », a-t-il évoqué. Conformément à mes pairs, dit-il, désormais, l’espace kasaien est entrain de pleurer M. Etienne Tshisekedi wa Mulumba auquel tous les fils demeurent inquiets pendant que son corps n’a pas encore été rapatrié dans le pays de ses  ancêtres pour être enterré.

« Pendant ces temps, nous assistons au scénario de certains individus, notamment Roger Lumbala qui s’est distingué d’une réputation qui sali l’image de l’espace kasaien et qui veut déstabiliser l’ordre public », ajoute M. Bakasende. A cet effet, le collège des dignitaires refuse et condamne l’acte que ce dernier est entrain de poser, déstabilisant ainsi la morale des fils et filles du Kasaï. « Vous le savez qu’un rebelle n’a jamais donné une autre semence que celle de la rébellion et nous avons tout fait pour qu’il revienne au bon sens et nous nous rendons compte que les choses deviennent de plus en plus dures », renchérit-il, avant d’ajouter que c’est la raison pour laquelle les notables le désavoue et le déclare personae non gratta au Kasaï. « A partir de ce jour, sa présence au Kasaï et autres provinces, nous l’interdisons de ne plus parler de M. Etienne Tshisekedi et de ne plus parler au nom des Kasaiens. Nous pesons et nous disons que ce Monsieur, sa place est à Makala par rapport à tout ce qu’il a causé comme tort à notre cher pays, la Rdc. Le pays a besoin de la paix, des personnes qui apportent la paix, pas besoin des rebelles qui viennent troubler l’ordre public », c’est ainsi que les dignitaires et notables reformulent leur demande, de satisfaire le peuple congolais quant au comportement de ce dernier.

Les dignitaires réitèrent leur confiance à Joseph Kabila

C’est à partir de maintenant que toutes les couches, toutes les associations du Kasaï, quels que soient leurs milieux respectifs, chacun et chacune est appelé à lever cette option. Au même moment, les dignitaires réitèrent leur confiance à Joseph Kabila Kabange et souhaitent que la paix règne. « Vous le savez que nous sommes les artisans de la paix et nous prônons la paix sur toute l’étendue de la Rdc.  Que la justice puisse, cette fois-ci, parce qu’il ne faut pas seulement que les kuluna se retrouvent à Makala, pendant que les hommes qui ont hautement trahi la République se retrouvent entrain de dire n’importe quoi au nom du président de la République et de la Majorité Présidentielle », s’indigne-t-il. Et ce, avant de condamner cette machination, cette attitude, ce comportement malsain qui démoralise les congolais qui s’apprêtent à aller aux élections. La machine électorale déjà engagée. « Ce n’est plus l’heure de suivre les troubadours comme ce rebelle », souligne-t-il, tout en disant que nous savons que sa place n’est pas ici en tant qu’homme libre, mais à Makala.

Les dignitaires réitèrent leur confiance aux institutions de la République et veulent que les choses se déroulent dans la paix et le calme. « Vous le savez que nous sommes apolitique et après avoir constaté ce dégât que ce denier est entrain de commettre à travers le pays, commençant par la mort du président Etienne, cherchant à déstabiliser le parti du président Etienne et les institutions issues de l’accord de la Saint Sylvestre, nous ne pouvons pas accepter qu’un fils du Kasaï qui se compromet continue à prendre des positions qui déstabilisent l’espace Kasaï en général. Nous serons disposés à dénoncer tous ces antivaleurs. Demandons à tous les Kasaiens de faire confiance aux institutions de la République et de ne pas se mêler à des hommes immoraux destinées à déstabiliser les institutions la République », conclu le collège des dignitaires Kasaïens.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse