Riposte contre Ebola à Beni: Gouvernement et Monusco s’impliquent

par -
0 253
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La MONUSCO  va travailler pour que soient sécurisés les experts déployés dans la zone de Beni pour lutter contre la propagation de la maladie à virus Ebola et organiser la riposte, a déclaré David Gressly, samedi 4 août à Goma. « Aussi, comme on le sait, cette zone de Beni est une zone qui est insécurisée. Donc on va travailler aussi pour aider dans la sécurisation du personnel concerné. Donc, comme on l’a fait à Mbandaka, on va faire tout ce qu’on peut du côté logistique… », a promis David Gressly, sur des propos relayés par Radio Okapi.

Selon le représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations unies en RDC, la MONUSCO propose au gouvernement congolais un appui logistique dans le cadre de la riposte contre la maladie à virus Ebola dans le territoire de Beni. C’est pour plus de célérité dans la riposte qui est déjà mise en place. Pour David Gressly, cet appui logistique devrait se poursuivre dès ce dimanche, et aller croissant selon les besoins exprimés.

 « Leurs équipes [celles envoyées à Beni par le gouvernement, ndlr] sont très bien expérimentées. Ils [les professionnels de santé] connaissent très bien leur travail. Il ne leur faut que les moyens.   Nous sommes en train de livrer des véhicules, pour que ça soit fait rapidement. On va commencer ça dès dimanche. On va dispatcher plusieurs voitures : on va commencer avec une dizaine, mais on va augmenter selon les besoins. Mais aussi, on est prêt pour donner un appui aérien : on a commencé de faire ça, pour transporter soit les passagers qui sont concernés, ou bien du matériel qui est nécessaire », a détaillé le numéro 2 de la MONUSCO.

Dès l’annonce officielle de cette maladie, le député Grégoire Kiro Tsongo  avait lancé un appel à une mobilisation nationale et internationale pour faire face au virus Ebola dans la commune rurale de Mangina. Selon cet élu de la ville de Beni, la présence de cette épidémie dans le territoire de Beni risque d’occasionner une catastrophe sanitaire et humanitaire ainsi que l’asphyxie de cette région qui fait également face à l’activisme des ADF.

La vaccination contre Ebola commence cette semaine

La campagne de vaccination contre la Maladie à virus Ebola déclarée à Mangina, dans la zone de santé de Mabalako, en territoire de Beni (Nord-Kivu), débute le mercredi 8 août. Selon le docteur Ndjoloko Tambwe Bathé, Directeur général de la riposte contre cette épidémie, la vaccination débutera avec le personnel soignant et tous ceux qui ont eu des contacts avec les malades.

« Le ministre de la Santé m’a instruit de travailler avec les équipes ici pour que la vaccination débute le mercredi 8 août. Ça sera une première antenne de célérité et ça sera pratiquement dans les cinq jours. Déjà, aujourd’hui, les équipes sont en train de faire les investigations sur le terrain pour identifier autour des cas confirmés quels sont les contacts et quels sont les contacts des contacts, y compris tous les personnels de santé qui ont été à la première ligne des soins de ces malades que nous avons diagnostiqué positifs à cet instant », a-t-il expliqué.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse