Révolution de la Modernité: La commune de Makala laissée en marge

par -
0 601
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Plusieurs années sont passées, la commune de Makala ne se modernise toujours pas. Pas des routes, ni des magasins, encore moins de banques commerciales. Contrairement à la commune voisine, celle de  Kalamu, Makala, à chaque pluie devient désastreuse. La boue s’empare de toutes les directions et avenues. D’où, même les véhicules ne savent pas circuler aisément. Il faut avoir une jeep 4×4 pour affronter un tel evironnement.

 Le mauvais état des routes dans la commune de Makala est dû au fait qu’aucune direction de cette municipalité n’est bitumée. En commençant par la grande direction « Kwilu » qui mène jusqu’à la maison communale, passant par les directions Kimwenza, Elengesa, Makala 1 et les grandes avenues telles que Kikwit, Feshi et Kianza, aucune d’entre elles jusqu’à l’heure actuelle, n’a changé de décor. En ce qui la concerne, la maison communale de Makala a fourni des efforts pour l’érection d’une banque, afin de répondre au problème de  paiement de ses agents. Pari gagné pour l’autorité de cette municipalité.

Constat sur la détérioration des avenues et la canalisation des eaux de pluies

Avec la détérioration de l’avenue Kikwit et quelques autres avenues citées ci-haut, les véhicules en provenance de la commune de Makala ont du mal à atteindre l’avenue de l’université, ni même la commune de Ngaba. Plusieurs sont obligés de prendre la direction Kwilu, jusqu’à se rendre sur l’avenue Ezo de la commune voisine de Kalamu. Ceux qui se rendent au Rond-point Ngaba sont toujours contraints à faire le contour jusqu’à l’avenue Ezo et continuer la route. Plusieurs plaidoyers ont été introduits auprès de l’autorité publique, pour une solution plus ou moins plausible quant à la construction des routes dans cette commune, mais ces derniers restent sans suite favorable.

« Nous avons des députés nationaux comme provinciaux, qui ont bénéficié de nos voix pendant les deux précédentes élections. Ce qui nous fait mal est que ces gens nous ont fait des promesses, surtout celle d’être nos intercesseurs auprès de la haute hiérarchie du pays, mais nous continuons à regretter car jusque-là, rien n’est fait dans notre commune. Nous sommes sans parents, autant effacer Makala de la carte géographique de la ville de Kinshasa. A part le problème du vécu quotidien, nous n’avons pas de routes et cela fait mal au cœur », point de vue d’un habitant de la commune de Makala.

Outre ce problème d’accès par voie routière, l’ensemble de la commune de Makala manque même de canalisations des eaux usées et celles de pluies. Cette triste réalité aligne Makala dans l’ordre des communes insalubres de la ville province Kinshasa. Après des pluies torrentielles, les eaux stagnent le long des avenues et il faut attendre des jours pour qu’elles assèchent. Une réalité entraînant des cas malheureux tels que la population est exposée à diverses maladies, les écoliers ont du mal à se diriger vers l’école, faute de route, même les parents éprouvent des difficultés pour sortir et aller vaquer à leurs occupations…L’autre malheur de ce manque de canalisations est que les eaux de pluies de la commune de Makala contribuent à la dégradation du rond-point Ezo et du quartier Camp-Pinzi dans la commune de Kalamu. Des efforts de la population s’avèrent insuffisantes pour résoudre ce problème que connaît la commune de Makala.

Cas de l’avenue Elengesa

Une avenue qui traverse plusieurs communes, mais qui reste dégradée jusqu’à ces jours. Quelques années sont passées où une firme chinoise était venue inspecter cette grande route et après ce passage, la population s’est réjouie de voir des engins qui annonçaient le début des travaux sur Elengesa. Hélas jusqu’à ces jours, rien n’est fait. Et à cet effet, la commune de Makala est la principale victime parmi toutes ses voisines que sont : Bumbu, Kalamu, Lemba (Righini), Ngaba. Car les véhicules ont du mal à accéder sur la voie sablonneuse. Pour l’heure, et au regard d’une situation sempiternelle, même le bourgmestre de cette municipalité manque de mots pour apaiser sa population.

Le gouvernement de la République qui est habilité à mettre en action le plan de la Révolution de la Modernité prôné par Joseph Kabila, chef de l’Etat, doit dans la mesure du possible, et avant la fin de ce quinquennat, avoir une oreille attentive à cette situation malheureuse qui frappe la commune de Makala depuis belle lurette.

(Altesse Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse