Révélations du sondage: Les Points Pius Muabilu parmi les personnalités ayant marqué l’année 2017

par -
0 275
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au début de chaque année, nombreux sont ceux-là qui font un examen de conscience, pour savoir ce qui n’a pas marché et qu’est-ce qu’ils peuvent réellement faire pour améliorer les choses. C’est dans cette optique que certains, surtout les instituts de sondage, et en l’occurrence le sondage Les Points, a publié une édition spéciale sur ceux qui ont marqué l’année 2017. Et parmi lesquels l’on retrouve l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala et le Journal L’Avenir.

Il sied de souligner qu’au cours de l’année 2017, le niveau de confiance que les Congolais ont dans leurs élus nationaux a baissé, du moins pour des habitants de Kinshasa interrogés par le sondage Les Points. Près de 73% des répondants disent qu’ils n’ont pas de confiance dans les honorables députés. Qu’à cela ne tienne, ils apprécient quand même quelques-uns, entre autres : Pius Muabilu Mbayu Mukala, qui est plébiscité pour avoir initié plusieurs motions incidentielles contre différentes initiatives de l’opposition visant à déstabiliser le gouvernement. Très  actif dans son Groupe parlementaire « Terre d’avenir » où il est président, il a défendu valablement les intérêts de la Majorité Présidentielle. A titre de vice-président de la commission économique et financière de l’Assemblée nationale, il a au cours de l’année 2017 participé activement au toilettage de la loi budgétaire de la République.

Dans les activités de son parti politique, le Congrès National Congolais (CNC), l’un des rares jeunes partis politiques en Rdc implanté dans toutes les provinces, l’honorable Pius Muabilu s’est distingué en accordant les dons notamment les fournitures scolaires, matériels didactiques et la prise en charge des frais scolaires aux enfants des démunis dans tous les territoires où le CNC est implanté. 

L’Avenir se classe 3ème

Dans le même sondage, l’auteur indique que la presse écrite connait depuis quelques années une baisse en termes de qualité et de quantité d’informations, mais aussi d’audience. La raison principale est la forte concurrence que lui impose les nouveaux médias, mais aussi les difficultés financières auxquelles sont confrontés les organes de presse. Alors qu’ils essaient de s’adapter aux impératifs de la modernité en se dotant des sites internet, beaucoup de journaux congolais ne mettent à jour régulièrement leurs sites et accordent toujours beaucoup de valeurs aux journaux papiers qui se consomment de moins en moins. Malgré cela, certains journaux arrivent à faire face et à sortir du lot. Parmi eux, L’Avenir qui se classe 3ème.

Ce Journal dont l’honorable Pius Muabilu est Editeur s’est, au cours de l’année 2017, caractérisé par son professionnalisme dans le traitement de l’information. Ce qui lui a permis de diminuer sensiblement tant le nombre des procès en justice, que d’autres problèmes relatifs au manque de respect de l’éthique et de la déontologie professionnelle. Ce journal proche du pouvoir en place compte, après cette étape, s’atteler sur l’amélioration sensible de son image ternie par des années d’un travail dont nombre de gens ont du mal à oublier.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse