Réunification du parti et enjeux électoraux: Bruno Tshibala lance les travaux du conclave de l’UDPS à Kinshasa

par -
0 446
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Premier ministre Bruno Tshibala a lancé hier à Kinshasa, les travaux du conclave du parti cher à Etienne Tshisekedi, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Ces assises visent à mettre en place un leadership provisoire du parti chargé d’organiser le prochain congrès extraordinaire, soit le tout premier après la disparition de son lider maximo, en vue des prochaines échéances électorales.     

Onze mois aujourd’hui la disparition douloureuse de feu leader de l’Opposition congolaise, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, l’heure est à la refondation de son cher parti, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Ainsi, le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe, en sa qualité de Secrétaire général adjoint de l’UDPS, a lancé hier mercredi 29 novembre 2017, les travaux du conclave de ce grand parti d’opposition en Rdc.

Lesquels travaux gravitent autour d’un thème principal : « La normalisation de la vie du parti, la réconciliation et la revitalisation de l’UDPS vers la tenue du congrès ». Les assises de ce conclave historique, ont pour objet essentiel de mettre en place « un leadership provisoire du parti » chargé de convoquer un congrès extraordinaire dont la principale attribution sera de combler la vacance laissée à la tête du parti par le décès de son leader-président Etienne Tshisekedi.

C’est ce qu’a souligné le professeur Tharcisse Loseke Nembalemba, superviseur des travaux préparatoires dudit conclave, dans son mot de circonstance. « A plus ou moins un an des élections générales dans notre pays, l’UDPS n’a pas droit à l’erreur. Elle doit résolument se mettre en ordre de bataille pour gagner ces élections. Sans réconciliation et l’unité du parti, cet objectif est d’avance voué à l’échec. C’est la raison pour laquelle nous avons convié toutes les sensibilités au sein du parti, à venir à ces importantes assises destinées à sauver notre parti. Notre souhait ardent est de voir la grande famille UDPS réunie au prochain congrès extraordinaire dont la convocation est imminente », a-t-il déclaré devant la foule en liesse de cadres, militants et combattants de l’UDPS et d’invités.

Dans son discours solennel de lancement officiel des travaux de ces assises politiques de deux jours, le Premier ministre Bruno Tshibala a indiqué que la manifestation de ce jour est d’une grande importance compte tenu des enjeux de l’heure. « Il s’agit pour nous, de nous mettre ensemble, de réfléchir sur des voies et moyens susceptibles de permettre de réorganiser notre cher parti, afin d’affronter efficacement les épreuves électorales qui pointent à l’horizon… »

Un appel à l’unité

Le Chef du Gouvernement Bruno Tshibala a donc saisi cette occasion pour lancer son appel à l’unité, à la réconciliation et la restructuration de son cher parti… « Nous devons considérer que ces élections nous offre une opportunité historique pour faire entrer notre parti dans l’encrage démocratique de notre pays. Ces élections sont l’aboutissement d’un long et laborieux processus de négociations politiques voulues et patronnées par notre défunt président, j’ai cité, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, dont l’Accord du 31 décembre 2016 raisonne comme un testament politique. Il y a lieu de retenir aussi, qu’elles seront les toutes premières élections organisées dans ce pays avec un Premier ministre de l’UDPS qui a pour ambitions, d’offrir au pays, les meilleures élections de son histoire », a-t-il déclaré.

Outre cette cérémonie d’ouverture très mouvementée avec une grande ambiance, ces assises du conclave de l’UDPS qui se tiennent dans la salle Maranatha, sur l’avenue Prince de Liège à Kinshasa-Gombe, ont prévu plusieurs autres activités. Entre autres, des travaux en commissions, des plénières, des débats, etc.

Au finish, après adoption des résolutions, il y aura la mise en place d’une structure provisoire du parti. Ces travaux seront également clôturés ce jeudi 30 novembre 2017, sauf imprévu, toujours par le Premier ministre Bruno Tshibala.

Notons par ailleurs que ces assises tenues à la demande pressante des fédérations de l’UDPS, ouvriront la voie à l’organisation du congrès extraordinaire de ce principal parti de l’Opposition congolaise, programmé du 04 au 06 décembre 2017. L’enjeu majeur de ce grand rendez-vous de haute portée politique est de combler le vide juridique créé par la disparition du « sphynx de Limeté ». Et ce, conformément aux articles 26 et 29 des statuts de l’UDPS. Tous les cadres du parti, de la capitale et des provinces du pays, sont conviés à prendre part à ces assises. Ce, conformément aux dispositions statutaires de cette formation politique.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse