Retombées du congrès de la Société congolaise de chirurgie: Les médecins chirurgiens congolais pour une convergence des forces

par -
0 465
Une photo de famille mercredi soir à la clôture du congrès de la Société congolaise de chirurgie/Ph. téléphone
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A l’issue de leur congrès tenu du mardi à mercredi dernier à Kinshasa, les médecins chirurgiens congolais ont trouvé la nécessité d’une convergence des forces dans le sens de l’unité de la communauté chirurgicale mais aussi, de la communauté médicale en général. Ce, afin d’évoluer vers l’harmonisation et standardisation des pratiques chirurgicales dans le souci d’apporter à tous les Congolais les soins les plus appropriés possibles. Ces chirurgiens se sont également décidés sur plusieurs autres résolutions.

La ville de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, a abrité, du mardi 29 au mercredi 30 août dernier, le congrès de la Société congolaise de chirurgie. Ces assises de deux jours tenues à l’hôtel Sultani dans la commune de la Gombe, ont gravité autour d’un thème général : « la pratique de la chirurgie en Rdc ».

188 médecins spécialistes chirurgiens de la Rdc, venus de différentes provinces de la Rd Congo, et membres de cette grande plateforme appelée « Société congolaise de chirurgie », ont pris part à ce congrès. Lequel a été couronné par une cérémonie de remise des certificats de participation à toute échéance.

Auparavant, les médecins chirurgiens spécialistes de la République démocratique du Congo ont produit une dizaine de résolutions à l’issue de ces assises de leur congrès. Ils les ont adressées à différents niveaux de responsabilité, en commençant par leur propre corporation et les sociétés savantes jusqu’aux autorités du pays, en vue de l’amélioration de la pratique chirurgicale en Rdc.

Dans leur liste des résolutions du congrès, les chirurgiens de la Rdc ont opté pour l’évolution vers l’accréditation. Et pour ce faire, les sociétés savantes doivent élaborer les critères d’appréciation. Ils ont adopté l’harmonisation du traitement chirurgical de la toute inguinale, en mettant l’accent sur le gold star, et ont trouvé la nécessité des Rcp dans tous les domaines médicaux et dans tous les hôpitaux ;

Les chirurgiens congolais ont aussi résolu pour une concertation entre les Comités nationaux de l’Ordre des médecins (CNOM) et les sociétés savantes en vue de l’harmonisation des programmes scientifiques. Ainsi que sur la nécessité des registres des pathologies telles que le cancer et la hernie inguinale.

Egalement, les médecins chirurgiens congolais se sont-ils mis d’accord pour une convergence des forces dans le sens de l’unité de la communauté chirurgicale mais aussi, de la communauté médicale en général. Ce, afin d’évoluer vers l’harmonisation et standardisation des pratiques chirurgicales dans le souci d’apporter à tous les Congolais les soins les plus appropriés possibles.

Dans ce même ordre d’idées, ils ont en outre fait le plaidoyer auprès du Gouvernement de la République pour entre autres, l’équipement des hôpitaux ; la formation et mise à disposition des hôpitaux de référence, des médecins spécialisés avec des projets attractifs. Ainsi que pour la mise ne place d’une plateforme de formation continue, mettant en lien les formateurs (universités), l’employeur (Ministère de la Santé) et le contrôleur.

Ils ont encore résolu de réglementer la pratique chirurgicale en République démocratique du Congo par un document écrit, à soumettre au prochain congrès de l’Ordre des médecins. Les grands axes de ce document ayant été présentés à ce congrès de la Société congolaise de chirurgie, signale-t-on.

Et enfin, les chirurgiens congolais trouvent  l’opportunité d’avoir une appellation pour leur Congrès.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse