Responsable des atrocités dans l’espace kasaien: La famille régnante de feu Kamwina Nsapu fait ses aveux

par -
0 204
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après la cérémonie d’ouverture de la conférence sur la paix et le développement des cinq provinces  de l’espace kasaien, cap sur la présentation de l’économie générale par le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary et ce,  en présence du Premier ministre Bruno Tshibala, les membres du gouvernement central et les délégués de cinq provinces du grand Kasaï.

Signalons que ce forum de Kananga vise l’arrêt définit de toutes les formes de barbaries, restaurer l’autorité de l’Etat, retisser le tissu de conviviabilité et dégager le schéma de relance économique pour un développement social  et durable dans l’espace kasaien.  En ce qui concerne le défi spécifique, ce forum se propose  notamment de faire le point sur les causes profondes de la crise sécuritaire survenue dans l’espace kasaien, notamment la gestion du pouvoir coutumier, la gestion du secteur foncier, la situation sociale, de faciliter la mise en œuvre du plan  de redéploiement des agents territoriaux pour inciter d’autres acteurs de développement.

Emmanuel Ramazani Shadary a énuméré les objectifs de ce forum. Il s’agit d’apporter un appui aux forces de l’ordre  dans l’accomplissement de leur tâche de la restauration de la paix et de la lutte contre l’impunité  et un appui moral aux instances judiciaires pour organiser la poursuite des criminels ayant endeuillés l’espace kasaien ; Explorer les voies et moyens pour faciliter la lutte contre le développement  des idéologies toxiques, notamment la xénophobie, le tribalisme et autres intégrisme ; Instaurer le mécanisme de restauration  de la conviviabilité, adhérer à un schéma et un rituel  de réconciliation pour une paix durable ; Mobiliser les forces vives pour appuyer la mise en œuvre du processus électoral et les mécanismes de relance des activités économiques ; Identifier les mécanismes de prise en charge humanitaire  et d’accompagner socio-psychologique des groupes victimes et des traumatismes majeurs ; Mobiliser le programme de stabilisation et  de reconstruction au profit de l’espace kasaien.

Plusieurs messages des délégués de jeunes, des femmes, de la famille régnante, de la société civile et des confessions religieuses  ainsi que des autorités coutumières ont convergé vers la paix, le pardon mutuel, la renonciation et le développement. La particularité des messages entendus ce jour est la demande solennelle de pardon par la famille régnante de feu Kamwina Nsapu, au nom du clan Bajila Kasanga,   à toute la population du Kasaï victime des affres de la milice partie de Dibaya et à toute la République.

Des recommandations attendues

Comme prévu par le comité organisateur et pour autant que les opérations d’identification et enrôlement des électeurs se déroulent dans l’espace kasaien non enrôlé, le vice Président de la Ceni qui a perdu personnel et kits électoraux incendiés par la milice terroriste,  en a fait le point avant d’expliquer le bien fondé du vote électrique que la Centrale électorale entend soumettre à l’opinion.

Il sied de dire que dans la projection des résultats attendus, des états des lieux sont dressés pour chaque province qui va faire l’inventaire des mouvements insurrectionnels, les dégâts par provinces, les dégâts humains et des infrastructures, les besoins en personnel et en infrastructures, le mode de résolution des conflits intercommunautaire et des schémas de la réconciliation. Le résultat attendu, c’est le retour des réfugiés vers leur lieu d’origine, c’est la mobilisation  du partenariat pour un appui humanitaire, le retour effectif des autorités territoriales dans leurs entités territoriales respectives, la sécurisation effective des voies de communication, notamment le chemin de fer dans l’espace kasaien ; c’est aussi la publication  du répertoire des entités aurifères certifiées par les autorités nationales , la régulation des dossiers  des animateurs des entreprises,  c’est aussi la relance  du déploiement des kits des électeurs, le transfert effectif des nouvelles recrues de la police vers les centres d’instruction et l’arrêt total, … Soulignons que les travaux se poursuivent dans les 6 ateliers thématiques et dureront 3 jours. Des recommandations seront faites par les participants et un rite de réconciliation selon la tradition locale est prévu.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse