Reprise de la coopération militaire avec les FARDC

par -
0 644
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Selon la Monusco, c’est un accord extraordinaire,

La reprise de la coopération militaire entre la Force de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) et l’armée congolaise a constitué le point d’orgue de la conférence de presse hebdomadaire de la Mission onusienne en Rdc d’hier mercredi 3 janvier à Kinshasa. Le porte-parole de la Monusco, Félix-Prosper Basse, a, à cette occasion, circonscrit les termes de l’accord signé entre le gouvernement congolais et la Monusco pour la reprise de la coopération militaire.

« D’après les termes de cette reprise de coopération militaire, notre soutien s’inscrit dans l’appui logistique. Cette coopération reprendra en terme d’appui (Ndlr : de la Force de la Monusco) aux combats. Nous apporterons notre appui de feu, avec nos hélicoptères, un appui en terme de renseignements, de soins médicaux, … », a-t-il déclaré. Avant de renchérir : « Il y a toute une panoplie que je ne saurai énumérer ici ».

Faisant d’une pierre deux coups, le porte-parole de la Monusco a rappelé que les deux parties ont toujours évolué ensemble. Avec les mêmes objectifs. De son avis, la signature de l’accord de la reprise de cette coopération militaire est « extraordinaire ». Cela, d’autant plus qu’elle a rencontré l’assentiment de toute la population du Nord-Kivu. Félix-Prosper Basse a émis le vœu de voir les autorités congolaises « propulseur » la coopération militaire.

Des précisions de la Monusco

Par ailleurs, la Monusco a tenu à apporter quelques précisions sur la reprise de la coopération militaire entre la Force onusienne et les FARDC. « Le gouvernement de la République démocratique du Congo a la responsabilité souveraine et première de la protection de ses citoyens. La Monusco est prête à soutenir le gouvernement dans ces efforts, conformément à son mandat de protection des populations civiles », indique le Bureau du porte-parole de la Monusco et des relations avec les médias dans un communiqué de presse.

Et de poursuivre : « A cet égard, la Monusco se félicite de l’acceptation par le gouvernement de la proposition faite par la mission de reprendre les opérations offensives coordonnées, laquelle proposition a abouti le 28 janvier 2016 à un accord de coopération militaire entre les deux parties. En ce qui concerne la coopération avec les FARDC, la Monusco est confiante que les mesures mises en place avec le gouvernement pour atténuer les risques et fournir un suivi approprié, si nécessaire, permettront que les opérations soutenues par la Monusco contre l’ADF, les FDLR et d’autres groupes armés soient menées en conformité avec la politique de respect des droits de l’Homme des Nations unies », explique le Bureau du porte-parole et des relations avec les médias.

Tout compte fait, la Monusco se félicite de l’opportunité d’un partenariat renforcé avec le gouvernement pour relever ensemble les défis sécuritaires auxquels la RDC continue à faire face.

(Lepetit Baende)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse