Représentativité des partis politiques aux élections provinciales

par -
0 721
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Muabilu et le CNC cartonnent

Fruit de sa fidélité et de sa loyauté au chef de l’Etat et du pragmatisme de terrain

* Dans un rapport synthèse d’observation des candidatures par parti politique aux élections provinciales réalisé par la CASE,  le Congrès national congolais (CNC), parti cher à l’honorable Pius Muabilu se classe dans le Top 15 des partis politiques qui ont présenté un plus grand nombre de candidatures aux élections provinciales. Selon le même rapport, le CNC est classé dans le Top 13 des partis politiques qui ont présenté un plus grand nombre de candidatures féminines aux élections provinciales

*Quand on connaît la capacité organisationnelle et de mobilisation de ce jeune parti politique membre de la Majorité présidentielle, quand on sait comment les Congolais en général et les Kinois en particulier portent ce parti politique dans leurs cœurs, ce résultat ne pouvait pas être autrement. Par ce geste, le CNC vient de démontrer à la face du monde qu’il est réellement un parti politique à caractère national, au même titre que le PPRD, le MSR, l’AFDC, le PALU, etc.

Dans un rapport synthèse d’observation de la situation des candidatures par parti politique aux élections provinciales en République démocratique du Congo, la Commission  africaine pour la supervision des élections (CASE) vient de rendre son verdict. Celui-ci est clair et n’appelle pas polémique, parce qu’il classe le Congrès national congolais (CNC), parti cher à l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala dans le Top 15 des partis politiques qui ont présenté un plus grand nombre de candidatures aux élections provinciales. Ici, la CASE précise qu’il s’agit simplement de leur capacité à mobiliser plus de candidats. Toujours dans le même rapport, la même structure place le CNC dans le Top 13 des partis politiques qui ont présenté un plus grand nombre de candidatures féminines aux élections provinciales. Soulignons tout de suite que sur cette liste, le CNC aligne 411 candidats sur 113 circonscriptions électorales. Et à l’allure où vont les choses, surtout après l’étape de contentieux électoraux, ce nombre sera revu à la hausse et CNC sera certainement dans le Top 5 avec plus de 500 candidats députés provinciaux.

Pour le président national de ce jeune parti membre de la Majorité présidentielle, ce résultat ne pouvait pas être autrement, lorsqu’on connaît la capacité organisationnelle et de fonctionnement du CNC. Il ne pouvait pas aussi être autrement lorsqu’on sait l’amour que lui portent les Congolais en général et les Kinois en particulier.

Qui est parti national ?

Cette question vaut son pesant d’or, lorsqu’on sait que certains partis politiques s’attribuent le qualificatif  de parti national, pendant qu’ils ne sont pas implantés sur l’ensemble du territoire national. A travers le rapport de la CASE, il est permis de se rendre compte que tous ceux qui prétendaient être des partis politiques nationaux savent désormais qu’ils n’ont pas un caractère national. Bien au contraire, ils ne sont que des partis tribaux, alimentaires ou encore  circonstanciels qui ont comme siège leur mallette ou leur poche, etc. Voilà qui doit pousser les Congolais à respecter et à soutenir ceux des partis politiques, à l’instar du CNC, qui ont prouvé leur capacité de mobilisation et d’implantation à travers toute la République.

Incontestablement, le CNC se place comme un parti politique national, qui mérite de bénéficier d’une attention particulière du chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange. Ainsi, l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala, président national de ce parti politique, aura démontré à la face du monde qu’il est plus kabliste non seulement à l’Assemblée nationale, mais aussi partout où le chef de l’Etat se présente. Le CNC a toujours fait une démonstration de force à côté de son allié naturel, le Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD).

Au regard de ce résultat, il est permis de souligner que bien organisé, le CNC peut contrôler la quasi-totalité du territoire national. Et ceux qui croyaient que Joseph Kabila Kabange était affaibli, savent désormais que les hommes et les partis politiques se battent pour garder le contrôle du pays.

En plus, les Congolais ne sont pas naïfs, dit-on, contrairement à une certaine opinion. Car, à en croire Pius Muabilu, l’homme du Mont Amba, ce que l’on récolte aujourd’hui, c’est le fruit de sa loyauté, de sa fidélité vis-à-vis du chef de l’Etat Joseph Kabila. Ci-dessous la situation des candidatures par parti politique :

L’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse