Représentant personnel du chef de l’Etat: Jeanine Mabunda visite l’Hôpital de N’djili

par -
0 191
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après la signature du contrat de partenariat avec le gouvernement japonais pour la réhabilitation de la salle d’urgence pour adultes et survivantes de violences sexuelles de l’Hôpital Général de Référence de N’djili, le 19 février dernier, Mme Jeanine Mabunda, Représentant Personnel du Chef de l’Etat, a effectué une visite le mercredi 28 mars 2018, à l’Hôpital Général de Référence de N’djili pour se rendre compte de l’effectivité des travaux de réhabilitation de cette salle.

Les travaux ont réellement débuté, a-t-elle constaté. Elle en a profité pour revisiter le pavillon exigu qui accueille encore à ce jour, les survivantes de violences sexuelles, qui parfois sont à deux sur un même lit, ce qui l’a fortement interpelée. Par ailleurs, elle a répondu à l’appel de quelques malades hospitalisés, notamment des indigents, bloqués depuis quelques mois à l’hôpital pour des factures d’environ 300.000 Francs congolais non encore payées, par malade. Elle a ainsi répondu à quelques cas poignants selon les détails qui lui ont été fournis.

« Nous ne pouvons que la remercier pour ce bâtiment qui va désengorger la salle d’urgence pour adultes. Dans cette salle d’urgence, il y aura également un endroit qui sera réservé pour les cas de violences sexuelles. En effet, les cas de violences sexuelles sont pris en charge ici à l’Hôpital de N’djili, mais l’endroit est très exigu. Et maintenant, nous allons les prendre en charge dans des bâtiments répondant aux normes », s’est exprimé le Médecin Directeur de l’Hôpital de N’djili. Ces travaux de réhabilitation une fois achevés, l’Hôpital Général de Référence de N’djili sera à mesure d’accueillir les malades et victimes de violences sexuelles pour une prise en charge adéquate.

Près de 2.000 US $ pour venir en aide à une dizaine de patientes

Le 13 avril 2018, Mme Jeanine Mabunda, Représentant Personnel du Chef de l’État, est venue en aide à une dizaine de patients retenus à l’Hôpital Général de Référence de N’djili pour factures non payées, parmi lesquelles des victimes de violences sexuelles. Une somme de 3 200 000 de Francs Congolais (2.000 US $) a été débloquée pour payer leurs frais de soins de santé.

Il s’agit de la 3ème visite de Mme Jeanine Mabunda à l’Hôpital qui s’y était rendue le 28 mars pour suivre l’avancée des travaux de réhabilitation de la salle d’urgence pour adultes et survivants de violences sexuelles dont elle est à l’initiative. Interpellée à cette occasion par quelques personnes hospitalisées sur leurs difficultés financières, dont des victimes de violences sexuelles, elle avait promis de répondre à leur appel.

Les bénéficiaires ont exprimé leur gratitude au Chef de l’État et au Bureau du Représentant Personnel pour ce geste qui les sort de l’Hôpital après plus de 45 jours d’hospitalisation pour certaines d’entre elles.

(Rebecca Muzama/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse