Réorganisation du PPRD

par -
0 1117
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Kabila aligne des bulldozers

Emmanuel Shadari, Célestin Tunda et Micheline Kulumba nommés SGA

*Huit jours seulement après la nomination du nouveau Secrétaire général du PPRD, le patriarche Yerodia Abdoulaye Ndombasi a annoncé le samedi 23 mai 2015, la nomination par l’Initiateur du PPRD de trois Secrétaires généraux adjoints. Il s’agit du député national Emmanuel Ramazani Shadari, Célestin Tunda Ya Kasende et Micheline Kulumba

* En dehors du travail de titan qu’il abat entant que député national et président du Groupe parlementaire PPRD, Ramazani Shadari est un choix qui s’impose. Pour sa part, Tunda ya Kasende a quitté le Gouvernement sans démériter et c’est un Musongye qui fédère. Même si leurs matières spécifiques seront connues au courant de la semaine, certaines indiscrétions pensent que les deux Kabilistes de première heure vont s’occuper des zones géographiques, pendant que la seule femme de l’équipe s’occupera de la jeunesse et des femmes

Chants, animations, danses étaient au rendez-vous pour agrémenter cette messe à l’Interfédéral du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD). En effet, huit jours seulement après la nomination du nouveau Secrétaire général du PPRD au Congrès du parti, le Patriarche Yerodia Abdoulaye Ndombasi Tumba Vemba a annoncé le samedi 23 mai, la nomination par l’Initiateur du PPRD de trois Secrétaires généraux adjoints, dont une femme. Il s’agit du député national Emmanuel Ramazani Shadari, Célestin Tunda Yakasende et Micheline Kulumba.

En dehors du travail de titan qu’il abat en tant que député national et président du Groupe parlementaire PPRD, Ramazani Shadari, proche de la famille présidentielle, surtout de Maman Sifa avec laquelle il partage l’ethnie et le territoire, est un choix qui s’impose. Pour sa part, Tunda ya Kasende a quitté le Gouvernement sans démériter et c’est un Musongye qui fédère, qui a de bonnes relations avec tout le monde et qui n’est pas conflictuel. Même si leurs matières spécifiques seront connues au courant de la semaine, certaines indiscrétions pensent que les deux Kabilistes de première heure vont s’occuper des zones géographiques, pendant que la seule femme de l’équipe s’occupera de la jeunesse et des femmes.

Parlant des zones géographiques, disons que la mission de trois Secrétaires généraux adjoints sera, entre autre, de quadriller la République démocratique du Congo de l’Est à l’Ouest, en passant par le Centre. Une façon pour le parti présidentiel de se redynamiser et de doubler les efforts en vue de la conquête du pouvoir.

Il sied de souligner que la nomination a été annoncée lors de la présentation du nouveau Secrétaire général, Henry Mova Sakanyi à l’Interfédéral du PPRD/Kinshasa, Temple des croyants du PPRD sous la direction du Gouverneur André KimbutaY ango. Ce dernier étant absent du pays lors de la tenue des assises du PPRD, a voulu rattraper ce retard en recevant, puis en présentant le nouveau SG aux bandimi, entendez « les fidèles » du PPRD.

De la présentation du nouveau SG du PPRD

Pour honorer le nouveau Secrétaire général ainsi que toute son équipe, André Kimbuta, en vrai mobilisateur, a drainé le samedi 23 mai 2015 une foule immense avec un message particulier, la victoire aux élections de 2016, briser la peur, mettre fin au désordre. Outre les trois Secrétaires généraux, l’on pouvait remarquer la présence du Secrétaire exécutif en charge des stratégies, le président Aubin Minaku, de Barnabé Kikaya, Christophe Nkolomonyi, André Kimbuta, Toussaint Mika et tant d’autres personnalités de ce parti présidentiel.

Le nouveau Secrétaire général, Henry Mova s’est dit très content de voir les Kinois venir aussi nombreux bien que la mobilisation ait été spontanée. « C’est la première fois que je me tiens debout dans le cadre de mes nouvelles fonctions pour vous écouter car, c’est vous qui donnez le pouvoir et ce parti, est un parti du peuple. Que votre pouvoir se sente au niveau de la base ici à Kinshasa, puis faire la ronde de toutes nos provinces », a-t-il dit.

Voulant s’assurer de l’attachement des Kinois à leur président Joseph Kabila, Henry Mova leur demanda qui est prêt au sacrifice. C’est en chœur et à l’unisson que les militantes et militants du PPRD ont dit oui au sacrifice de leur vie, leur énergie pour la défense de l’idéologie kabiliste. « En acceptant de mourir pour Kabila, vous vous êtes piégés puisque dans vos maisons, soyez les premiers défenseurs de Joseph Kabila », a-t-il dit.

Dans son speech, le nouveau SG a invité tous les militants au dynamisme, à doubler d’efforts pour la conquête du pouvoir. C’est dans ce sens qu’il veut faire de grandes choses au sein du PPRD, parmi lesquelles : mettre fin au désordre, faire appel aux nouvelles énergies, redynamiser la base en invitant les hauts cadres du parti quel que soit leur rang de ministre à participer aux réunions des quartiers. « Je viens de l’Europe, à partir de là, j’ai contemplé par la télévision comment les Kinois se sont mobilisés pour la défense de la cause commune, mais je me suis interrogé lorsque certains vilipendaient le parti, et je suis me dis, où sont les amis du PPRD ? Maintenant, je me dis, que votre amour envers le Président Kabila soit un amour sincère comme une femme qui est mariée à son époux », les a-t-il invités, tout en les stimulants à avoir le symbole du parti à tout moment, à chaque instant, braver la peur car, l’objectif du PPRD, c’est de gagner les élections démocratiquement. Ces symboles doivent prouver à la face du monde que les militants appartiennent au PPRD.

Prêt à affronter les élections

Dans son entretien avec les militants de son parti, Henry Mova Sakanyi veut avoir les preuves matérielles que Kinshasa est acquise à la cause Kabila. La démocratie instaurée par le Président Kabila ne peut être confisquée, ni moins les progrès sociaux que le Gouvernement a réalisés sous l’impulsion du Chef de l’Etat. « Je voudrais vous poser une question : si nous avons besoin de vous pour la bataille électorale, seraient vous prêts ? », la réponse donnée était un oui massif car, disent-ils, qu’ils ne se laisseront plus faire comme ce fut les années précédentes où ils allaient voter en cachette.

Près de dix ans de démocratie instaurée par le PPRD, Henry Mova a indiqué que c’est grâce à Joseph Kabila que certaines personnalités bien que populaires à Kinshasa qui n’occupaient les postes politiques de responsabilités l’occupent. C’est les cas d’André Kimbuta, Godard Motemona, Aubin Minaku, Ramazani Shadari qui ont été tous élus par la base du PPRD grâce à la démocratie. Si jamais l’on ne fait pas attention, poursuit Henry Mova Sakanyi, la démocratie sera confisquée par les tenants de la dictature qui ont comploté contre la République depuis l’Occident.

Henry Mova Sakanyi dit être témoin de la milice qui se prépare contre la RD Congo, raison de plus pour lui d’inviter les Kinois à faire bloc pour déjouer cette malice à travers les élections en choisissant le camp du PPRD pour pérenniser la démocratie et éviter que la RD Congo soit entre les mains de ceux qui font allégeance aux maîtres de l’Occident en défaveur des Congolais. « Il y a un seul parti du peuple contrairement aux autres qui ont des mouvements, des unions, des alliances ; mais seul le PPRD se constitue en parti politique du peuple, donc de la masse. Nous nous sommes appelés peuple, raison pour laquelle nous avions crée le parti du peuple. Ne laissez personne décider à votre place, appropriez-vous ce pouvoir, vous la base », a insisté Henry Mova, qui veut écouter plus la base que le sommet.

Diriger autrement

Homme de masse, Henry Mova teste sa popularité kinoise à travers cette foule qu’il salue

Partant de ce constat, Henry Mova se fixe comme objectif d’écouter plus ce que veut la base avant de tirer toute conclusion. « Mes frères, mes sœurs, je ne suis pas Dieu, ni savant, je suis toujours le même que vous aviez connu dans le temps, mais cette fois-ci, à une différence, je suis le Secrétaire général du PPRD mais, je me conforme à vous, que vous me dites dans quelle direction prendre, à quel rythme s’engager, quel est l’objectif visé », a-t-il fait entendre.

Aux jeunes, Henry Mova Sakanyi les a invités à la vigilance, d’éviter le désordre, d’organiser la jeunesse, de marcher dans le droit chemin. La discipline est le maître mot de son mandat. Pour le nouveau Secrétaire général, tout militant du PPRD doit être un exemple, un modèle dans son quartier, sur son avenue. Cette bonne prestation va attirer les autres vers le parti, a-t-il lancé, tout en les invitant à éviter le clivage et la division au sein du PPRD par les dénominations telles que pro tel ou pro tel. « Le PPRD n’appartient à personne, ni à Mova, ni à Boshab, ni à Aubin Minaku, ni à André Kimbuta, mais au peuple », a-t-il dit.

 

L’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse