Renforcer le développement et l’intégration économique

par -
0 448
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Bientôt une conférence sur l’investissement du secteur privé

Une réunion s’est tenue le lundi 06 juillet dernier au ministère des Affaires étrangères, Coopération internationale et Francophonie. Cette réunion a rassemblée le Comité national d’organisation de la République démocratique du Congo d’une part et de l’autre, les délégations des Nations Unies et de la Conférence International sur la Région des Grands Lacs. Cette dernière était conduite par l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies, M. Said Djinnit et l’Ambassadeur Vicente Muanda.

Ladite réunion s’inscrit dans le cadre de l’Accord-Cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération. Cet Accord exige cependant la préparation d’une conférence sur l’Investissement du secteur privé pour la région des Grands Lacs.

Il sied de rappeler qu’en janvier 2014, les chefs d’Etat et les gouvernements de cette région ont demandé à l’Envoyé spécial pour la Région des Grands Lacs et au Secrétaire exécutif de la Conférence Internationale sur la région des Grands Lacs de procéder à l’organisation d’une conférence régionale sur l’investissement du secteur privé. Et ce, dans le but de renforcer la coopération économique, d’élargir les opportunités de commerce et de stimuler la création d’emplois, afin d’instaurer une stabilité et une paix durable dans la région.

C’est ainsi qu’un dossier sur les opportunités d’investissement contenant une liste de projets régionaux a été élaboré. Ce dossier fait suite aux consultations avec les acteurs de la région et approuvé par une réunion de concertation régionale tenue le 17 au 18 décembre 2014 à Luanda en Angola.

C’est alors que cette rencontre a permis de valider le processus sur la préparation de la présente conférence sur l’investissement dans le secteur privé.

Ladite conférence réunira les différentes catégories des investisseurs du secteur privé. Des autorités gouvernementales, des chambres de commerce et d’industries nationales. Des agences de promotion de l’investissement pour échanger sur les opportunités d’affaires, évaluer le climat des affaires et aussi plusieurs projets déjà identifiés.

Un secrétariat de la conférence installé

Soulignons qu’au mois de mars 2015 dernier, un processus de sélection avait désigné la RD Congo pour abriter cette conférence aux dates convenues du 24 au 25 février 1016. Cela coïncidera avec le 3ème anniversaire de l’Accord-Cadre. Et ce, dans cette logique qu’un secrétariat de la conférence composé des officiels du bureau de l’Envoyé spécial, du Secrétariat de la CIRGL et du point focal du gouvernement de la RDC a été installé.

Ce secrétariat fonctionnera sous la supervision et la direction d’un comité de pilotage co-présidé par les dirigeants politiques des trois co-organisateurs assistées par les Garants (AUC et la SADC), ainsi que les Communautés économiques régionales (EAC, COMESA), etc.

C’est alors que les trois autorités ont présenté leurs remerciements au président de la RDC pour avoir accepté d’accueillir ce grand évènement. Cet évènement de haute portée permet de propulser l’ensemble de la région des Grands Lacs avec des effets positifs significatifs sur les 13 pays signataires de l’Accord-Cadre.

Par ailleurs, ces autorités ont salué les progrès réalisés dans les préparations de la conférence. Toutes fois, elles ont exhorté tous les pays membres de la région des Grands Lacs à y prendre une part active et à s’engager effectivement pour la réussite de cet évènement.

C’est ainsi que cette réalité n’a laissé aucune indifférence de la part de ces trois autorités. Elles s’expriment en ces termes : « cette conférence sur l’investissement du secteur privé nous offre une excellente opportunité pour faire de la région des Grands lacs un environnement attractif et favorable aux affaires. Climat, où se situe la stabilité et le développement s’engagent et aident à alléger les souffrances des millions des personnes vivant dans cette région », ont-ils dit.

Et d’ajouter que la population de la région des Grands Lacs est de plus en plus instruite avec un nombre accru de jeunes urbanisés. Cette population a besoin de notre appui total, à la fois aux niveaux régional et national, ont-ils conclu.

(Charlie Muepu/ Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse