Renforcement de coopération RDC-FIDA

par -
0 555
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Kanayo F. Nwanze depuis hier à Kinshasa

 La bonne gouvernance est fondamentale pour booster l’investissement dans l’agriculture en République démocratique du Congo. C’est dans cette optique que s’inscrit la visite du président du Fonds international de développement agricole (FIDA) des Nations Unies, M. Kanayo F. Nwanze, en Rd Congo. C’est hier jeudi 16 Juillet 2015 qu’il est arrivé à Kinshasa pour une visite officielle en provenance d’Addis-Abeba où il a participé aux travaux de la troisième Conférence internationale sur le financement pour le développement.

À cette occasion, il rencontre les autorités du Gouvernement, notamment le ministre de l’Agriculture, Pêche et Elevage, M. Isidore Kabwe Mwehu Longo, et le représentant-pays du FIDA pour la RDC. Avec eux, ils vont discuter du renforcement de la coopération entre la Rdc et le FIDA.

Mais aussi, de la façon dont la bonne gouvernance du secteur agricole et l’investissement responsable et ciblé dans l’agriculture peuvent contribuer à la sécurité alimentaire, à l’amélioration de la nutrition, à la génération d’emplois pour les femmes et les jeunes ruraux, à l’augmentation des revenus des petits agriculteurs, et à la création d’opportunités d’investissements rentables pour les entrepreneurs ruraux.

  1. Kanayo F. Nwanze effectuera une visite de terrain à Mvuazi, à l’Institut national pour l’étude et la recherche agronomique (INERA) dans la province du Kongo Central, où il avait commencé sa carrière. Une présentation lui sera faite sur les développements récents dans la recherche agricole et l’efficacité des apports de l’INERA aux opérations financées par le FIDA en Rdc.

Il rencontrera également les représentants des autres agences des Nations Unies qui travaillent dans le pays, les représentants des organisations paysannes et le personnel des projets.

Incessamment, il teindra une conférence de presse à Kinshasa

Qui est M. Nwanze ?

Le 13 février 2013, Kanayo F. Nwanze a été nommé par acclamation Président du FIDA pour un deuxième mandat de quatre ans. Citoyen nigérian, il possède une solide expérience de la promotion et de l’encadrement, associée à une parfaite compréhension de la complexité des problèmes de développement.

Selon le communiqué nous parvenu, M. Nwanze apporte au FIDA une expérience de plus de 35 années consacrées, dans trois continents, à la lutte contre la pauvreté grâce à l’agriculture, au développement rural et à la recherche.

En tant qu’autorité intellectuelle pour les questions de sécurité alimentaire, M. Nwanze est, depuis 2010, membre du Conseil pour le programme mondial sur la sécurité alimentaire du Forum économique mondial, après avoir assuré la présidence du groupe.

« Durant le mandat de M. Nwanze, le nombre de chargés de programme détachés dans les pays et des bureaux de pays du FIDA s’est accru. Grâce à cette présence renforcée sur le terrain, la supervision directe des projets par le Fonds va en s’intensifiant, au profit des États membres, des institutions partenaires et des participants aux projets… Il a joué un rôle déterminant dans l’introduction et la promotion du Nouveau riz pour l’Afrique, ou NERICA, variété de riz à haut rendement, résistante à la sécheresse et aux ravageurs spécialement mise au point pour le continent africain. De plus, grâce à lui, le Centre, organisation strictement ouest-africaine, s’est transformé en une organisation panafricaine dotée d’une réputation d’excellence à l’échelle mondiale », rapporte le communiqué.

Par ailleurs, M. Nwanze a occupé des postes de haut niveau auprès de divers centres de recherche affiliés au Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI) en Afrique et en Asie.

Pendant plus de deux ans (janvier 1977- août 1979), M. Nwanze a apporté son expertise en République démocratique du Congo comme chercheur principal à la station de recherche agronomique de l’INERA, projet PORNAM à Mvuazi dans le Bas Congo.

Le FIDA et la Rdc

Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome – le centre névralgique des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Le FIDA investit dans les populations rurales, en les autonomisant afin de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience.

Depuis 1978, il a octroyé environ 16,6 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons en faveur de projets qui ont touché quelque 445 millions de personnes.

De 1980 à ce jour, le FIDA a financé 7 programmes et projets en République démocratique du Congo pour un investissement total de 273,2 millions d’USD dont 149,6 millions proviennent de ses propres ressources bénéficiant directement à 476.000 ménages ruraux.

 

(Lepetit Baende)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse