Remplacement de Tshisekedi au Cnsa : La MP réclame le consensus

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le président Kabila dit attendre du rassemblement la liste de candidats premier ministre. Le chef de l’ État qui recevait hier les évêques catholiques a précisé que cette liste devra lui être transmise pour le nouveau président du comité des sages de la plateforme. A en croire l’ abbé Donatien Shole, secrétaire ad intérim de la Cenco, le président de la République a accepté que le nouveau chef de fil du rassemblement soit le président du conseil de suivi de l’ accord.

Depuis lundi, les principaux ténors du rassemblement se concertent sur le choix de leur nouveau leader. Son nom pourrait être connu aujourd’hui. Quelques candidats se bousculent. On cite notamment Joseph Olenghankoy, Pierre Lumbi ou Lisanga Bongaga. Difficile de pronostiquer sur celui qui sera le tutélaire de l’ alliance Tshisekediste. Mais déjà, la majorité présidentielle prévient qu’ il ne suffira pas seulement d’ être président du rassop pour devenir automatiquement président du Cnsa. La MP souhaite que le choix du candidat à ce poste fasse l’ objet d’ un large consensus.

« Peu importe celui qui va diriger le conseil de suivi de l’accord pourvu qu’il bénéficie du même consensus dont a bénéficié le feu Etienne Tshisekedi », déclare Lambert Mende qui insiste sur le fait que le leader maximo avait été désigné président du conseil national de suivi de l’accord à travers un large consensus autour de sa personne .  Mais s’ agit-il d’ une ingérence pour un poste qui est supposé revenir au rassemblement ? Mende apaise : « Nous ne sommes pas contre l’idée que le Rassemblement puisse pourvoir à son remplacement mais à condition qu’il fasse l’objet d’un large consensus dont a bénéficié Monsieur Etienne Tshisekedi ».

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse