Remise et reprise: Bitakwira prend possession du ministère de développement rural

par -
0 354
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il a fallu sa présence physique pour procéder officiellement à la remise et reprise, entre la ministre sortant Martine Bukassa Ntumba et le ministre entrant Bitakwira Bihona-Hayi Justin. La cérémonie s’est déroulée hier lundi 22 mai 2017, au ministère de Développement Rural, où Martine Bukassa Ntumba a cédé de manière amicale et conviviale son ministère au nouveau locataire, après son passage au ministère des Relations avec le Parlement.

Les deux hommes d’Etat ont un point en commun dans leur passé politique. Ils sont tous les anciens cadres et co-fondateurs de l’Union pour la Nation Congolaise, UNC en sigle. Ceci justifie cela, c’est un grand frère qui succède à sa jeune sœur, devant les membres des cabinets entrants et sortants, en plus du Secrétaire Général Abel Léon Kalambay qui procédait à la lecture du Procès-verbal.

Sinon, la ministre honoraire Martine Bukasa Ntumba a, au cours de son adresse à l’endroit de Son Excellence Bitakwira Bihona-Hayi Justin, rendu hommage au Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Joseph Kabila Kabange, pour la confiance placée en sa personne en la nommant en décembre 2016 à la tête de ce ministère de Développement Rural. Ce dernier est parmi les ministères fortement impliqués dans la mise en œuvre de la politique du Gouvernement visant la réduction de la pauvreté, la promotion du bien-être social des populations rurales et périurbaines. « C’est dans ce cadre que le ministère œuvre notamment pour l’approvisionnement des populations vivant en milieu rural en eau potable, la construction d’écoles, centres de santé, marchés publics ainsi que la réhabilitation des voies de desserte agricole », a-t-elle fait remarquer. Elle a en outre, précisé que ce ministère contribue également, en collaboration avec les ministères de l’Agriculture et de l’Elevage et pêche, à l’accroissement de la production agro-pastorale, piscicole et halieutique.

Durant son passage, Madame Martine Bukassa Ntumba a publié trois décrets dont, celui portant n°17/007 du 03 avril 2017 portant modalités de coordination des activités dans le secteur du Développement Rural ; le décret n°17/006 du 03 avril 2017 portant création, organisation et fonctionnement de l’Agence Nationale d’Implantation et de coordination des Centres de Développement Intégré et celui n°17/010 du 04 avril 2017 portant désignation d’un Chargé de mission et de deux chargés de mission pour la mise en place de l’Agence Nationale d’Implantation et de coordination des Centres de Développement Intégré. « En effet, le premier décret ci-haut mets en place une instance de coordination des activités du secteur du Développement Rural. Quant au deuxième décret, il matérialise la stratégie de mise en œuvre du programme d’Appui à la Modernisation des Villages PAMOVI, en sigle qui vise l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations rurales et périurbaines. Le troisième décret dote une équipe devant entamer le processus d’implantation, de pilotage, de coordination ainsi que du suivi-évaluation des différentes actions de l’Agence Nationale de Développement Intégré », a-t-elle évoqué.

Somme toute, en prenant ces décrets, le Gouvernement de la République vient de garantir les alliances entre le Ministre de Développement rural et les partenaires bi et multilatéraux ainsi que les potentiels investisseurs dans les Centres de Développement Intégré. Il sied de signaler que le Ministère dont vient d’hériter Bitakwira Bihona-Hayi Justin, tout particulièrement son administration est largement impliqué dans la réforme de l’Administration publique en cours et dans la mise en œuvre de la décentralisation.

Bitakwira promet une franche collaboration

Il n’a cessé d’affirmer auprès de qui veut l’entendre qu’il est un villageois et sa retraite politique ne sera que dans son village natal, car berger dès son enfance. Pour y parvenir, il faut développer les villages ; y bâtir une case soit une belle maison pour marquer ses empruntes originelles. En héritant le ministère de Développement Rural, Bitakwira Bihona-Hayi Justin attend mener une franche collaboration avec son prédécesseur par rapport aux différents projets engagés qu’ils soient concrétisés. «  Je ne dirais assez, au faite que ce ministère peut créer de lui-même ses propres projets et les mettre en application, que d’attende que la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement ne nous tendent la main », a-t-il fait cette mise au point.

En bon père de famille qui connait la souffrance d’un citoyen qui perd son emploi, Bitakwira Bihona-Hayi Justin a promis aux membres du cabinet sortant qu’il n’est pas question qu’ils soient traités comme les malfrats, mais plutôt méritent un traitement digne de compatriote. « Dans les jours avenirs, par rapport aux concrétisations des différents projets, qui seront d’ailleurs fait, je ne manquerai pas à faire appel à votre expertise à travers maman ministre ». Ceci pour dire, vaut mieux à la personne qui a vu l’œuf naitre va voir où la poule va clore ses œufs.   Pour le nouveau locataire, il faut compter sur lui pour que son passage au ministère de développement rural ne soit pas vain ; que le Développement rural concours à la modernité et que le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange ne regrette pas leur passage audit ministère.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse