Remettant la lettre de J. Kabila à Ali Bongo: She Okitundu obtient le soutien de la CEEAC au processus électoral

par -
0 190
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est aux petites heures du matin de ce vendredi 15 juin 2018 que l’aéronef transportant l’Envoyé spécial du Président de la République, Joseph Kabila Kabange, le Vice-Premier ministre des Affaires étrangères et Intégration régionale, Léonard She Okitundu s’est immobilisé sur la piste de l’aéroport Léon Mba de Libreville au Gabon. Au pied de l’avion, le Ministre d’État des Affaires Étrangères de la République Gabonaise, Régis Immongault Tatangani est là pour accueillir son homologue, signe de l’excellence de la relation fraternelle traditionnelle qui existe entre les deux pays.  Si tôt les salutations, le cortège se dirige au Palais présidentiel dit le Palais d’Eboue ou de la lagune qui surplombe la côte atlantique de Libreville.

Ali Bongo Ondimba a pris acte des avancées du processus  électoral et promet l’accompagnement de la CEEAC. Au cours de l’entretien, le  Vice-Premier ministre Okitundu a dûment briefé le Président Ali Bongo Ondimba en sa qualité de Président en exercice de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale sur la situation politique et l’évolution du processus électoral après que toutes les étapes institutionnelles aient été remplies pour la tenue des scrutins  à l’approche imminente des dépôts de candidatures.

Pour She Okitundu, « les élections sont entrées dans la dernière ligne droite »  et « il n’y a plus de place pour le climat de suspicion permanent sur la RDC concernant les élections ». Selon lui seuls ceux qui ne sont pas prêts à aller aux élections développent des subterfuges tant sur le fichier électoral pourtant audité par l’organisation internationale de la francophonie, “signe de transparence de la Ceni” et la machine dite à voter, simple mécanisme d’impression des bulletins de vote qui n’a rien à avoir avec le vote électronique et permettant une économie considérable ai budget électoral.

Le président en exercice de la CEEAC a pris bonne note et a salué les avancées du processus électoral, tout en promettant un accompagnement  de l’organisation sous régionale dans la conclusion du processus électoral. Il a promis, en marge du sommet de l’Union Africaine de fin juin prochain, de placer à l’ordre du jour de la concertation traditionnelle des chefs d’État et de gouvernement, un point d’information sur les avancées du processus électoral pour que la CEEAC l’accompagne positivement.

Débutée en présence des délégations bilatérales  respectives, l’audience s’est poursuivie en tête-à-tête entre le Chef d’État gabonais et l’Envoyé spécial du Président Kabila pour la transmission du message présidentiel du raïs congolais. La teneur de ce message n’a pas été relevée.

Le huis clos passé, les deux ministres se sont livrés aux questions des journalistes dans la salle de presse présidentielle où ils ont salué l’excellence des relations bilatérales et l’engagement du Président Ali Bongo Ondimba. En sa qualité de président en exercice de la CEEAC, il a promis d’accompagner la RDC dans cette étape politique cruciale.  À la fin de cet exercice, l’Envoyé spécial du Président Joseph Kabila a regagné Kinshasa en fin de matinée pour assurer le bon fonctionnement gouvernemental en sa qualité de Premier ministre, Chef du Gouvernement ad intérim.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse