Relations bilatérales Rdc – Angola: Stratégique face-à-face Kabila-Lourenço

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Reportée pour des raisons de calendrier entre l’Angola et la République démocratique du Congo, la rencontre a finalement eu lieu hier jeudi à Luanda, entre le président Joseph Kabila et son homologue angolais, M. Lourenço. Cette rencontre était attendue de tout le monde, d’autant plus qu’elle devait permettre de mettre un terme à un climat de suspicion entre les deux pays, après la conférence de presse conjointe entre M. Joao Lourenço et le président français les mois avant, et au cours de laquelle la situation de la Rdc avait été abordée.

En plus, la Rdc ne comprenait pas très bien l’attitude certains voisins, parmi lesquels  l’Angola, prêt à s’immiscer dans les affaires intérieures du pays de Joseph Kabila. Il fallait alors que les deux personnalités se rencontrent, afin de rassurer les uns et les autres et encourager la Rd Congo à mener jusqu’au bout son processus électoral.

C’est ainsi que lors du point de presse conjoint entre Joseph Kabila et M. Lourenço, ce dernier a fait savoir qu’il a abordé avec son homologue congolais des questions liées non seulement à la politique, mais aussi et surtout celles relatives au commerce et aux affaires entre les deux pays, estimant que la coopération entre deux voisins ne peut pas se limiter qu’à la politique.

Il a affirmé qu’ils ont également passé en revue le processus électoral en Rdc, avant d’indiquer qu’il est heureux de constater que ce processus se déroule de bonne manière, ce qui l’a poussé à le féliciter pour cet effort.

A son tour, le président Joseph Kabila  a remercié Joao Lourenço pour l’invitation lui adressée et à la délégation qui l’a accompagné. « Je confirme que les relations entre la RDC et l’Angola sont au beau fixe », a relevé le Président Joseph Kabila, ajoutant qu’il faut toujours les renforcer en ce qui concerne la coopération dans le domaine commercial et celui des infrastructures.

« Je confirme que les relations entre la Rdc et l’Angola sont au beau fixe et qu’on a de bonnes relations », a-t-il indiqué, avant d’ajouter que la visite dans ce pays a comme objectif de renforcer les relations, en ce qui concerne la coopération commerciale entre nos deux pays, les relations en ce qui concerne aussi les infrastructures. Il a cité, à titre d’exemple, la voie ferrée du port de Lobito jusqu’à Kolwezi, en passant par Dilolo.

Pendant nos discussions, explique Joseph Kabila, on a insisté sur deux ou trois points : tout d’abord, la sécurité le long des frontières et la coopération. Mais aussi comment  faire pour que nos relations ne soient pas seulement  au niveau des populations aux frontières ; mais qu’elles aillent au-delà, construire de vrais projets de développement dans le domaine des infrastructures. « Nous nous sommes mis d’accord sur deux ou trois projets clés », précise-t-il. Et d’ajouter que cette invitation, c’était aussi  pour visiter le terminal à Lobito. Tout cela prouve à suffisance qu’on a de bonnes relations, mais il y a un long chemin pour que nous puissions renforcer cette coopération au bénéfice de nos populations.

Voilà qui met un terme à une polémique inutile alimentée par des jaloux de la paix et de la sécurité dans cette partie du continent.

Soulignons que le Président de la République, Joseph Kabila Kabange est arrivé jeudi à Luanda en Angola, à 10h20’ locale, pour une visite officielle de travail de 48 heures, sur invitation de son homologue angolais, Joao Manuel Goncalves Lourenço. Il a été salué à sa descente d’avion à l’aéroport international du 4 février par Manuel Domingo, ministre angolais des Relations extérieures.

La délégation présidentielle s’est ensuite rendue à la résidence officielle du Président angolais, Joao Manuel Goncalves Domingo, avec qui le Président Joseph Kabila a eu des entretiens en tête-à-tête, avant d’être rejoint par les officiels congolais et angolais pour une petite séance de travail. Rien n’a filtré de ces entrevues.

La visite du Président Joseph Kabila en Angola s’inscrit dans le cadre de la relance de l’amitié et de la coopération bilatérale entre les deux pays ainsi que du contact régulier qui doit exister entre les deux Chefs d’Etat. Toutefois, l’on apprend de source officielle que cette visite a plutôt un aspect beaucoup plus économique et du développement, vu le nombre des membres du gouvernement qui accompagnent le Chef de l’Etat.

En effet, dans la suite du Chef de l’Etat de la RDC se trouvent Léonard She Okitundu, vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, José Makila Sumanda, vice-Premier ministre, ministre des Transports, Ngoy Mukena, ministre des Hydrocarbures et de Ingele Ifoto, ministre de l’Energie. Quelques membres du cabinet du Chef de l’Etat ont également effectué le déplacement de Luanda, parmi lesquels Néhémie Mwilanya Wilondja, directeur de cabinet du Président de la République, Barnabé Kikaya Bin Karubi, conseiller principal du Chef de l’Etat au collège diplomatique et des ambassadeurs itinérants, Séraphin Ngwej et Antoine Ghonda Mangalibi.

La République Démocratique du Congo et l’Angola partagent une longue frontière commune. Les deux pays voisins entretiennent depuis de longues dates d’excellentes relations de coopération dans les domaines de la défense et sécurité, des transports, du pétrole, d’hôtellerie, de pêche et du tourisme.  Dans le cadre de l’intégration régionale, les deux Etats sont   membres de la CIRGL et de la SADC, rappelle-t-on.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse