Relation Monusco-Gouvernement puis adoption des enfants congolais

par -
0 1752
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Evariste Boshab confère avec Tom Perrielo

L’Envoyé spécial du président Américain Barack Obama a conféré hier lundi 12 octobre 2015 au cabinet du Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité. Evariste Boshab et Tom Perrielo ont planché sur les relations entre la République Démocratique du Congo et les Etats-Unis d’Amérique, relations qui datent de l’époque coloniale. Pendant deux heures d’entretien, les deux personnalités ont évoqué la question du processus électoral en Rd Congo et les relations avec la Monusco. A en croire le patron de la territoriale, son pays entretient de très bonnes relations avec les Etats-Unis depuis la colonisation jusqu’à ce jour. A son sens, ces relations sont très bonnes et que l’intention et la détermination du Gouvernement congolais est de les poursuivre dans les meilleures conditions possibles dans l’intérêt de deux Etats respectifs.

Cette chaude poignée de mains entre les deux hommes d’Etat témoigne de l’amitié entre les deux Etats et leurs gouvernements respectifs.

Au sortir de l’audience lui accordée, M. Tom Perrielo a exprimé que nous avons parlé d’un certain nombre de questions importantes, notamment d’assurer un important espace politique ouvert  aussi du processus électoral. « Nous avons parlé de l’importance de la tenue d’élections dans le délai, mais nous avons aussi évoqué le cas de la coopération entre la Monusco et la République Démocratique du Congo », a-t-il lâché. A cette question d’expression démocratique et d’accès aux médias, le Professeur Boshab a rassuré son hôte que la Rd Congo est l’un des pays d’Afrique qui offre un espace libre et où toutes les opinions sont émises librement. Pour justifier son argumentaire, Evariste Boshab a rappelé à Tom Perrielo les multiples meetings des membres de l’Opposition tenus à Kinshasa, et leur passage aux médias où le langage utilisé par les membres de l’opposition contre le chef de l’Etat ne peut se tenir dans un autre pays sans qu’elle ne soit pas inquiétée. La Rd Congo est véritablement un pays démocratique où l’opposition se meut tranquillement, contrairement à d’autres pays, rassure-t-il.

Il faut relever que les relations entre le Gouvernement de la République et la Monusco s’étaient détériorées en un certain temps à cause de l’immixtion de cette institution dans les affaires internes  de la Rdc. En effet, lors de la nomination de certains hauts officiers, la Monsuco s’était permise de hausser le ton dans le choix souverain de l’Etat congolais de porter le choix sur les fils devant servir au drapeau. Depuis, la mission conjointe FARDC-Monusco dans la traque des groupes armés n’étaient plus au beau fixe, rappelle-t-on. Pour l’instant, la situation semble évoluer dans le sens d’harmoniser les divergences entre la Monusco et le Gouvernement congolais.

Pour un autre point évoqué au cours de leur entretien, notamment en rapport à l’adoption des enfants congolais par les familles américaines, le patron de la territoriale a appelé son interlocuteur à la patience car, souligne-t-il que le Gouvernement de la République Démocratique du Congo étudie tous les dossiers y relatifs, et en temps opportun, les enfants en ordre de la législation congolaise en matière d’adoption quitteront la République Démocratique du Congo pour rejoindre leurs familles d’adoption respectives, a  dit Evariste Boshab. Dans sa suite, Tom Perrielo était accompagné de l’Ambassadeur des Etats-Unis en République Démocratique du Congo, M. James Swang.

(Pius Romain Rolland)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse