Relance de la filière café-caco: La Rdc en voie de valider sa stratégie

par -
0 295
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

« Le président de la République espère que les recommandations qui sortiront de ce forum ne resteront pas lettre morte. De même, le Premier ministre Bruno Tshibala attend beaucoup de ce forum sur les filières café-cacao. Et il est convaincu que de ce forum sortiront des recommandations pour lancer la culture du café et du caco. Il espère que ce forum prendra des mesures pour arrêter la corruption qui enrichit les pays voisins », a déclaré Joseph Kapika, ministre d’Etat en charge de l’Economie, et représentant personnel du chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange. C’était en présence de plusieurs membres du gouvernement et des invités de marque.

L’ouverture de ce forum qui se donne pour ambition de faire un état des lieux du secteur café-cacao en identifiant les obstacles majeurs à la production, à la transformation, à la certification, à la recherche et à la commercialisation du café et du caco en vue d’en formuler des recommandations idoines pour la promotion et la compétitivité de ces produits en prenant en compte l’aspect genre, a été ponctuée de quelques discours.

Premier à prendre la parole, M. Emmanuel Rwakagara Nzungize, président du comité professionnel café-cacao au niveau de la fédération des entreprises du Congo (FEC), a donné des statistiques importantes pour un pays jadis compté parmi les grands producteurs et exportateurs du café et du cacao, mais qui a perdu sa place et sa production ne fait que baisser depuis plus d’une décennie. Cette situation est, selon lui, justifiée par plusieurs causes internes et externes.

Deuxième à prendre la parole, Albert Yuma, président de la FEC a souligné que contrairement à d’autres forums, celui-ci va créer un cadre de réflexion pour aboutir à l’élaboration d’une stratégie pour le développement de la filière café-cacao. « Il y a nécessité de consolider la croissance économique, grâce à la diversification de l’économie », dit-il, avant d’ajouter qu’il est convaincu que le développement de la Rdc passera par l’agriculture.

Le rôle moteur de l’Ogefrem

Après la visite des stands par différents membres du Gouvernement et les invités de marque à ce forum, M. Patient Saiba, Directeur général de l’Ogefrem a précisé nous sommes dans la logique, selon la vision du chef de l’Etat, de la diversification de l’économie de la Rdc. Et de ce point de vue, nous devons avoir un rôle à jouer non seulement dans la relance de la filière café-cacao, mais ensuite assurer l’accompagnement pour faire la promotion de nos produits.

« Nous ne devons pas seulement produire, nous ne devons pas seulement exporter, mais nous devons faire la promotion de nos produits au niveau de l’étranger. Nous dévons aussi accompagner les investisseurs qui sont dans ce secteur pour qu’ils puissent avoir des débouchés au niveau de l’extérieur. Comme vous le savez, il y a beaucoup de plantations de café et caco de par toute la République du Congo, qui n’attendent que des investissements. Et nous n’allons pas seulement compter sur les opérateurs économiques congolais, nous devons aussi chercher le financement extérieur », a-t-il expliqué à la presse, avant de renchérir que de ce point de vue-là, l’Ogefrem va aussi  appuyer les opérateurs économiques du secteur, dans la recherche du financement.

Et nous savons aussi que le  ministre de l’Agriculture a posé la problématique de la traçabilité et vous le savez très bien, l’Ogefrem est le champion dans la traçabilité du fret et le fret est un outil de souveraineté de chaque Etat. Le café et le caco sont de ce point de vue les outils de souveraineté de la Rdc et nous entant qu’Office de gestion du Fret, nous devons encadrer ce fret que sont le café et le caco. Dans cette optique, comment alors accompagner les petits agriculteurs ?  Patient Saiba pense que c’est une action d’équipe. L’Ogefrem va jouer un rôle au niveau de l’encadrement des producteurs, au niveau de l’acheminement, de la recherche des débouchés et des financements. Et aussi, il y a des coopératives paysannes, agricoles qu’il va falloir encadrer.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse