Réforme de la Police nationale congolaise: Le Plan d’action de l’IPG présenté hier aux décideurs et partenaires

par -
0 1040
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Cet outil permet à l’Inspection générale de la Police (IPG) de réaliser sa principale mission qui est de veiller à l’application stricte des lois et règlements de la République par la Police nationale congolaise (PNC). Ses lignes maîtresses sont : la cible à atteindre, le déploiement organisationnel, l’acquisition des compétences, l’amélioration des conditions de travail, et enfin, le chronogramme prévisionnel. L’IPG faisant partie intégrante de la PNC, son Plan d’action triennal 2015 – 2017 présenté hier aux acteurs, décideurs et partenaires, découle donc du Plan d’action quinquennal 2013 – 2017 de la PNC dont l’IPG est le 5ème axe.

Dans le cadre de la réforme de la Police nationale congolais (PNC), l’Inspection générale de la Police (IPG) a présenté hier mardi 28 avril 2015, son plan d’action triennal 2015 – 2017, aux acteurs, décideurs et partenaires congolais du secteur. C’était en présence du Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, M. Evariste Boshab, du commissaire général de la PNC, M. Charles Bisengimana, des généraux, autres officiers supérieurs de la PNC et cadres de l’IPG, membres du corps diplomatique et représentants des organismes internationaux.

Juste après le discours solennel du Vpm Boshab, le commissaire général adjoint de la PNC, le général Jean de Dieu Oleko a présenté à l’auguste assemblée, les lignes maîtresses du projet du Plan d’action triennal 2015 – 2017 de l’Inspection générale de la Police nationale congolaise. Ce Plan d’action met d’abord en exergue la cible à atteindre. D’autant plus que l’IGP doit disposer des moyens humains, financiers et matériels (infrastructures et équipements) pour réaliser ses missions.

Notamment celles de contrôle de la gestion des ressources humaines, des équipements et infrastructures ainsi que du budget et des finances mis à la disposition de la PNC ; d’évaluation de l’action des polices administratives et judiciaires ; de coordination et d’instructions des plaintes et dénonciations ; d’optimiser la gestion des moyens mis à la disposition de la PNC pour fonctionner.

Quant à l’amélioration des conditions de travail

Le Plan d’action triennal de l’IGP concerne également le déploiement organisationnel et l’acquisition des compétences. Il décrit de ce fait, les besoins de formation et de formation-action du personnel dans les détails des niveaux de responsabilités et de spécialités.

Ce Plan d’action met également un accent particulier à l’amélioration des conditions de travail. Laquelle concerne : les infrastructures ; la création et la maintenance d’un réseau informatique ; la dotation des postes de travail en nombre suffisant avec un équipement adéquat ; la mise à disposition de lieux d’archivage et de conservation des livres ; les lieux salubres pour l’exercice de la médecine du travail ; l’acquisition d’un charroi automobile à l’administration centrale et aux antennes provinciales ; etc.

Besoin d’appui pour réaliser ce plan d’action

Le dernier point principal de ce Plan d’action triennal de l’IGP concerne le chronogramme prévisionnel. Ce plan d’action se repose sur le contrôle, l’audit, les enquêtes et l’évaluation. Après sa présentation, il a été soumis à l’assemblée pour enrichissements. « L’Inspection générale de la Police a aussi besoin d’appui pour la mise en œuvre de son plan d’action », a indiqué le général Oleko.

Signalons par ailleurs que ce Plan d’action triennal 2015 – 2017 de l’IGP découle du Plan d’action quinquennal 2013 – 2017 de la Police nationale congolaise dont l’Inspection générale est le 5ème axe, a signalé le secrétaire exécutif de la Commission nationale de la Réforme de la Police, le général Elesse. L’IGP faisant partie intégrante de la PNC. L’IGP a donc pour principale mission de veiller à l’application stricte des lois et règlements de la République par la Police.

Voilà pourquoi, dans son discours officiel à l’ouverture de ces assises, le Vice-premier ministre Evariste Boshab a indiqué que la réussite de la PNC passe inévitablement par ce contrôle rigoureux dont la charge revient à l’IGP.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse