Réélu au cours du Conseil National de ce week-end: Kabasele Tshimanga rempile à la tête de l’UDS

par -
0 754
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’Union des Démocrates Socialistes (UDS), s’est réunie le week-end dernier en Conseil National siégeant comme Congrès du Parti. Au cours de ses travaux, le Conseil National a reconduit M. Crispin Kabasele Tshimanga pour un nouveau mandat de quatre ans. Cet organe central a également désigné les sept membres de la Commission Nationale de Contrôle et déchu dix-sept autres membres de leur qualité de membre fondateur.

Crispin Kabasele Tshimanga est secondé par Mme Pascaline Musuamba Kanyinda, Vice-présidente  et Secrétaire Nationale chargée de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme. M. Dieudonné Mbantshi Mishomba, a été élevé au rang de Rapporteur de la Commission Nationale de Contrôle, secondé par  Mme Annie Tshibola Lushiku, Secrétaire nationale de la LIFUDS. L’ordre du jour a comporté quinze points.

Rapports d’activités

Après l’audition du rapport moral du Président National du Parti, les participants ont également suivi les rapports d’activités présentés par les différents responsables de l’UDS, lesquels rapports ont été tous adoptés à l’unanimité. S’agissant du rapport moral du Président National de l’UDS, celui-ci a condamné l’attitude négativiste des membres de la plupart des partis politiques congolais qui ne participent pas activement aux activités de leurs partis, ne paient pas des cotisations statutaires et se soucient peu de leur formation idéologique.

Quant à la démocratie à l’occidentale qui nous est imposée, elle doit être repensée et adaptée aux réalités de chaque peuple. Car, la démocratie à l’occidentale consacre l’individualisme, l’égoïsme et l’exclusion dans ce sens que ceux qui gagnent, gagnent tout tandis que ceux qui perdent, perdent tout. Or, au nom de l’unité nationale, de la paix sociale et de la cohésion nationale, la démocratie consensualiste est la mieux adaptée pour nos sociétés traditionnelles marquées par le tribalisme et tiraillées entre nos us et coutumes d’une part et le modernisme d’autre part.

Sur le plan disciplinaire, le Conseil National siégeant comme Congrès de l’UDS a déchu certains membres du Parti de leur qualité de Membre Fondateur et prononcé leur exclusion. Ce sont les personnes ci-après : M. Faustin-Richard Muamba Kalala, M. Antoine Luzolanu Kimfuta, M. Socrate Mushinda Bena Ngandu Tshiepele, M. Alex Makabu Beyakalt, Me Léonard Ndaye Bakamba, M. Cyrille Kipulu N’zafu, M. Jimmy Etuwe Bokungu, M. Christophe Impoko Ewala, M. Joseph Awuka Epeko, M. Innocent Kwanga Kambungu, Mme Bernadette Bakandowa Ntumba, M. Katumba Ngoyi Félix Katu-Zaire, M. Simon Malu Beya Kadiebwe Maluf, M. Gilbert Tshipangu Kabwe, M. Lukadi Buabua Seigneur et M. Hubert Tshimanga Munganga.

Au sujet du Dialogue Politique National Inclusif

Le Conseil National siégeant comme Congrès de l’UDS a salué la convocation du Dialogue Politique National Inclusif par le Président de la République, M. Joseph Kabila Kabange et L’exhorte à mettre en place le Comité Préparatoire dans les meilleurs délais. Le Conseil National de l’UDS qui a apprécié à sa juste valeur la récente Déclaration Politique de la Ligue des Femmes de l’UDS (LIFUDS), fait sienne sa proposition selon laquelle le Dialogue Politique National Inclusif devra être une fête politique populaire réunissant les différentes couches de notre Peuple.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse