Redynamisation des activités de l’OCC: Le nouveau PCA promet un plan trimestriel des actions prioritaires

par -
0 498
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Une première réunion des membres du  conseil d’administration sous le mandat du PCA Placide Tshisumpa Tshiakatumba, de l’Office congolais de contrôle (OCC), s’est tenu le weekend dernier, et ce, en  conformité de l’article 11 du décret 09/42 du 3 décembre 2009 fixant les statuts  de l’Occ, établissement public à caractère technique et scientifique. Au cours de cette réunion, outre la communication du Président du conseil d’administration, quelques points importants étaient inscrits à l’ordre du jour. A savoir, l’évaluation de la mise en œuvre par la direction générale des résolutions du conseil d’administration pour le premier semestre 2016, l’examen du rapport de mise en œuvre du plan de redressement de l’Office au premier semestre 2016, l’évaluation de l’exécution du budget au premier semestre 2016 et enfin, les orientations pertinentes du conseil d’administration.

Au sujet de l’évaluation de la mise œuvre par la Direction générale des résolutions du Conseil d’administration, ceci est une occasion a martelé Placide Tshisumpa, donnée à ce dernier d’apprécier à sa juste valeur le niveau d’exécution de ses délibérations approuvées par la tutelle conformément aux dispositions de l’article 26 des statuts de l’Occ. Cet exercice, a renchéri Placide Tshisumpa, permet d’établir la traçabilité et la synergie entre la vision du conseil, l’action de la direction générale et le développement de l’entreprise par la création des valeurs. En outre, l’examen du rapport de mise en œuvre du plan de redressement de l’Occ, a précisé le PCA, s’inscrit dans la même logique de mission de contrôle et de suivi dévolue au conseil d’administration.

Dans la foulée, le président du conseil d’administration de l’Occ a précisé que le plan de redressement quinquennal 2016-2020, dont dispose l’office est un instrument managérial important mis à la disposition de la direction général pour la sortie de la crise. Dans la situation peu honorable dans laquelle se trouve l’Occ aujourd’hui, Placide Tshisumpa, a fait preuve d’un leadership exemplaire. Il a proposé au directeur général de cette entreprise, de soumettre dans les jours qui suivent un plan trimestriel des actions prioritaires à mener pour remettre l’Occ  dans les rails. En proposant ce plan, le conseil d’administration sous la houlette de Placide Tshisumpa, veut s’assurer de la discipline observée par la direction générale dans la mise en œuvre des actions à court termes programmées avec des objectifs prévus en vue des résultats concrets sur base des indicateurs objectivement vérifiables.

L’Office Congolais de Contrôle (OCC), étant l’une des entreprises génératrices de l’argent dans le Trésor public, le point relatif aux orientations   pour l’élaboration du budget s’est invité au cours des discussions de cette réunion du conseil d’administration. Cette dernière, en sa qualité d’autorité budgétaire de l’office, intervient en amont pour baliser le chemin de la Direction générale en levant les options fondamentales dans  les trois domaines traditionnels de la vie de l’entreprise, à savoir, les domaines administratif, technique et financier.

Des priorités

Tout compte fait, le conseil a recommandé à la direction générale que ses priorités doivent porter sur l’assurance des droits des travailleurs avec le payement des décomptes et des indemnités des retraités en vue d’éliminer les salaires d’attente qui pèsent lourdement sur la trésorerie ; l’informatisation de l’ensemble de l’Office avec notamment l’interconnexion entre les différentes entités à savoir Kinshasa-Kasumbalesa et Goma, l’investissement dans les laboratoires et la mise en place d’un mécanisme de leur accréditation en vue de la reconnaissance internationale des compétences nationales, l’amélioration de l’administration et renforcement des capacités et des conditions des travailleurs ave un programme de formation qui devra être appuyé  par une nouvelle mise en place  et un système de rotation des agents, l’assainissement du secteur financier avec des mesures incitatives de production et de découragement de fraude et de coulage de recette en vue de booster la production et enfin, le renforcement de la communication au  sein de l’Office, notamment par la création des émissions télévisées qui présentent les activités techniques et scientifique de contrôle exercées sous le titre « Echos de l’OCC ». Cette première réunion du conseil  d’administration dirigée par le PCA Placide Tshisumpa, a été rehaussée de la présence des autres membres du conseil d’administration. Il s’agit du Directeur général Risasi Tabu, des administrateurs, Lomatabonkuta, Osango Nsenga et Musagu Phasu.

(Martin Midimbi)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse