Récupération maximale des Léopards : l’équipe médicale impliquée à fond

par -
0 402
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Junior Kabananga récupéré et Zakwani, Nsakala et Ikoko très bientôt sur la pelouse

L’équipe médicale de la Sélection nationale de football de la RDC, chapeautée par le Docteur Bungu Kakala, a pu totalement récupérer Junior Kabananga qui devrait, sur décision finale, retrouver la pelouse de la CAN Gabon 2017. Quant à Gabriel Zakwani, Fabrice Nsakala et Jordan Ikoko, les observations sont positives et dans le très prochain match, ils retrouveront la pelouse.

De noter que l’équipe médicale de la RDC travaille minutieusement pour qu’en général, la sélection soit gardée au beau fixe. Ce, de par sa forme et en particulier pour la récupération des joueurs ayant connu des cas de choc durant les deux matchs précédents. Au premier match face au Maroc, le latéral gauche Fabrice Nsakala, le défenseur central Gabriel Zakwani et l’attaquant Junior Kabananga ont été éloignés du terrain. Quant au deuxième match qui a opposé les Léopards aux Eléphants de la Côte d’Ivoire, le latéral droit Jordan Ikoko, a aussi été éloigné du terrain pour blessure. De signaler qu’à chaque sortie du joueur du terrain, l’équipe médicale procède à l’application du Protocole GREC. Lequel consiste à « glacer » la zone affectée, afin de permettre à l’équipe médicale d’observer l’athlète pendant un instant de « repos ». Ce dernier déterminera si le joueur devrait  reprendre le jeu ou pas. Sinon, l’athlète est « élevé » sur une civière en ayant la zone affectée bien « contenue » dans une bande élastique. Ce, dans le but d’empêcher à la lésion de s’enfler. Ce préalable est effectué par l’équipe pour une récupération rapide du footballeur et détermine le début de la prise en charge de ce dernier. Les Léopards de la RDC comme tous les autres, se donnent à fond pour rentrer au pays avec la coupe d’Afrique. Pour cela, le Dr Bungu et son équipe, en collaboration avec le coach Florent Ibenge,  ont des mains des maîtres mis en  pratique des qualités de travail  particuliers pour récupérer le plus rapidement possible les athlètes touchés durant les matchs.  A cet effet, ils ont notamment procédé à l’entrainement dit « décrassages ». Et l’entrainement qui a eu lieu au lendemain du match s’inscrit dans le but de nettoyer les muscles des cuisses et des mollets qui ont accumulés l’acide lactique. Ce, pour une récupération rapide et efficace. Cet entrainement vient pour dégager totalement les résidus de l’acide lactique. Cela parce que ce dernier disparait une heure après l’effort. Cet acide joue un rôle important dans le corps du footballeur, qui, avec l’effort intense pendant le moment de jeu sur le terrain, peut se retrouver en manque d’oxygène au niveau des muscles. Cet acide étant l’un des produits clés de la production d’énergie dans les muscles, notamment, vient remplacer le sang pour y déposer de l’énergie. Il a aussi la capacité de fonctionner sans oxygène pour la respiration cellulaire. Par ailleurs, l’équipe procède immédiatement après le match à une pratique de récupération dénommée « cryothérapie ». Cette dernière consiste à plonger l’athlète dans un bain froid et aussi le sécher par « pressothérapie ».

(Hana Kel)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse