Récupération des évadés du CPRK et de la prison de Kasangulu: Charles Bisengimana condamne les actes de dérapage

par -
0 395
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans un communiqué qui a circulé dans les réseaux sociaux et parvenu au Quotidien L’Avenir, le Colonel Mwanamputu Empung, porte-parole de la Police indique que lors d’une récente réunion de commandement présidée par M. le Commissaire Général de la PNC, le Commissaire Divisionnaire Charles Bisengimana Rukira, réunion de commandement axée sur la sécurité publique et élargie aux commandants d’unités de la garnison ville Province de Kinshasa,  ainsi qu’à ceux des formations  nationales spécialisées, le chef de la police a, à la suite des évasions massives enregistrées au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, aussi bien qu’à la prison de Kasangulu , demandé aux autorités de la PNC à divers échelons de renforcer des mesures  de sécurité pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, de  redoubler de vigilance pour sécuriser les installations publiques et les sites stratégiques, d’occuper les différents points chauds, d’intensifier les recherches  pour retrouver les fugitifs dont certains ont été récupérés .

« Au sujet des inquiétudes de la population de Kinshasa sur ces événements, il vous souviendra de l’appel à la collaboration que la police  avait lancé à l’endroit de la population l’invitant à dénoncer les personnes évadées de l’ex-prison centrale de Makala, criminels dangereux auteurs de crimes crapuleux  qui se seraient cachés  dans différents quartiers de la capitale », explique le porte-parole, qui précise qu’il nous appartient de signaler à ce stade qu’il y a aussi au sein de la population des  citoyens réticents qui s’abstiennent de signaler aux forces de l’ordre la présence de ces fugitifs.  Ils doivent retenir qu’il n’est pas souhaitable d’être en intelligence avec des criminels voire de leur fournir protection et asile.

A l’en croire, ce sont des personnages auxquels il ne faut pas faire confiance, car dans peu de temps, ils sortiront de leurs tanières pour s’attaquer aux paisibles citoyens. Voilà pourquoi il en appelle une fois encore les citoyens de bonne volonté à dénoncer ces fugitifs à la police pour qu’ils soient  reconduits en prison.

S’agissant des dérapages que l’on reprocherait  aux éléments de forces de l’ordre lors des opérations de ratissages  ou de bouclages ciblés à travers la ville Province de Kinshasa, M. le Commissaire Général de la PNC a fermement fustigé et condamné ces actes de dérapage et à la même occasion, le patron de la police a intimé l’ordre aux Commandants d’unités de rappeler aux hommes sous leur commandement, l’observance stricte des consignes contenues dans l’ordre opérationnel .

Il est un fait indéniable qu’en toutes circonstances, l’action des unités de la police au maintien de l’ordre, tout en étant ferme, doit être empreinte  de discernement et d’humanité, avec un souci permanent de respect des droits de l’homme conformément à la législation en vigueur.  Fort des numéros de téléphone communiqués par le commissariat provincial à la presse, la population est appelée à dénoncer ceux des policiers qui s’adonneraient aux actes contraires à leurs missions. Ils  subiront sans tergiversation la rigueur de la loi.

En réponse aux préoccupations du Président de l’ACAJ,  la Police tient à souligner qu’à ce jour, les dispositions des textes réglementaires en matière de visites  domiciliaires  ou des perquisitions fixées par les articles 50 et 53 de l’ordonnance N° 78-289 sont de stricte  application  par la Police Nationale Congolaise.  Les termes de ces articles stipulent notamment, que les visites domiciliaires et les perquisitions ne peuvent commencer avant cinq heures du matin, ni se poursuivre après vingt et une heure le soir. Toutefois en cas d’infractions intentionnelles flagrantes, les visites domiciliaires et les perquisitions peuvent se dérouler en tout lieu et à toute heure du jour et de la nuit.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse