Reconnus recruteurs et formateurs des ADF-NALU: Les Imams Amza Baguma et Jubril Mukanda condamnés à la peine capitale

par -
0 440
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Deux Imams de Butembo ont été condamnés à la peine de mort hier lundi à Beni, province du Nord-Kivu dans le procès contre les massacres de Beni par la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu. Un autre Imam du même groupe a été simplement acquitté. La cour a aussi condamné à la même peine deux autres Adf recrutés par les Imams condamnés, renseigne Jonas Mbayahi, correspondant de la Rtga World.

Deux Imams de la Mosquée Abrar Yussuf de Butembo ont connu leur sort dans un arrêt rendu par la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu, siégeant en premier et dernier ressort en audience foraine dans la ville de Beni. L’Imam Amza Baguma et Jibril Mukanda ont été reconnus coupable de participation à un mouvement insurrectionnel et du terrorisme. Ils ont été condamnés à la peine capitale.

L’Imam Nour Kalemire lui a été acquitté par la Cour opérationnelle militaire du Nord-Kivu. Dans cet arrêt figurent deux autres Congolais qui ont été recrutés par les deux Imams condamnés. Ils ont aussi été condamnés à la peine capitale. Les deux Imams, Amza Baguma et Jibril Mukanda ont été reconnus comme recruteurs des terroristes, des éléments ADF-NALU, formateurs des mêmes terroristes et un bras privilégié des terroristes dans la région, alors qu’ils se cachaient derrière la religion musulmane et étaient responsables de la célèbre Mosquée de Butembo, Abrar Youssouf. Le procès se poursuit, indique notre source. A part le groupe des Mai-Mai qui comparait actuellement à la Cour, d’autres groupes des ADF sont attendus pour comparaitre devant cette Cour militaire opérationnelle.

Signalons en passant que la Cour aura à juger près de 300 personnes arrêtées lors des massacres de Beni. Pendant ces temps, d’autres arrestations se poursuivent dans la région. A Beni, trois opérateurs économiques sont aux arrêts depuis plus de trois semaines. Cela a occasionné une grève des opérateurs économiques de Beni depuis maintenant dix jours. Jusque-là, les services de sécurité n’ont pas cédé à cette pression des opérateurs économiques, indiquant que les indices sérieux existent et pèsent sur les personnes arrêtées. Ils sont opérateurs économiques, mais collaborateurs présumés des ADC-NALU à Beni.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse