Recherche scientifique et Technologie

par -
0 1027
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Daniel Madimba et le Dg d’Africa Rice, Roy Macauley, pour le renforcement du partenariat dans le secteur rizicole

Comme promis lors de son élection au poste de directeur général d’Africa Rice à Entebbe en Ouganda au mois de février dernier, Dr Harold Roy Macauley a bel et bien été en visite en  République démocratique du Congo. Il est arrivé le lundi 20 juillet dernier à Kinshasa, accompagné du chargé des partenariats d’Africa Rice, Dr Samuel Bruce Olivier. Rappelons qu’Africa Rice est une organisation de recherche panafricaine œuvrant pour la réduction de la pauvreté et l’atteinte de la sécurité alimentaire en Afrique. Sa vision est d’améliorer la productivité et la rentabilité du secteur rizicole.

Le mardi 21 juillet dernier, Roy Macauley a été reçu par le ministre  de la Recherche scientifique et Technologie, M. Daniel Madimba Kalonji. Les deux personnalités ont discuté sur un certain nombre de choses notamment pour le développement du secteur de la riziculture en Rdc.

Après leur entretien, le ministre Daniel Madimba avait conduit son hôte auprès de son collègue de l’Agriculture, Pêche et Elevage, M. Isidore Kabwe Mwehu Longo. Ensemble, ils ont examiné les possibilités de renforcer le partenariat entre l’organisation Africa Rice et la République démocratique du Congo, dans le secteur de la riziculture.

Roy Macauley a en dernier lieu visité le même mardi, la Direction générale de l’Institut national pour l’étude et la recherche agronomique (INERA), à côté du Ministère de l’Environnement dans la commune de la Gombe, où il a palpé du doigt les infrastructures pouvant abriter la représentation d’Africa Rice en Rdc, le projet étant déjà en cours.

Le Dg d’Africa Rice a donc loué le dynamisme du ministre Daniel Madimba de la Recherche scientifique et Technologie qui tient beaucoup à une recherche scientifique efficace en Rdc, pays de grande consommation de riz.

Roy Macauley loue le partenariat Africa Rice – Rdc

Poursuivant son séjour de travail dans la capitale de la Rdc, le mercredi dernier, le directeur général d’Africa Rice, le docteur Harold Roy Macauley, a suivi une présentation sur les activités rizicoles menées par l’INERA à travers ses centres et stations implantées en Rdc.

En présence du ministre Daniel Madimba et du secrétaire général de la Recherche scientifique, du directeur général de l’INERA, le professeur Paul Mafuka a expliqué comment les différentes variétés de riz sont produites dans les stations INERA notamment à Yangambi en Province Orientale et à Ngandajika au Kasaï-Oriental. C’est le cas par exemple de la variété de riz Nerica 7 et 4, appelés riz fluvial et de montagne.

Pour sa part, le directeur général d’Africa Rice a fait savoir qu’il existe beaucoup d’opportunités en Rdc qui se présentent étant donné que les infrastructures, les outils de travail sont disponibles. Il faut par conséquent, les consolider, a indiqué le docteur Roy Macauley. Ainsi, a-t-il a loué le partenariat entre l’organisation Africa Rice et la Rdc visant à booster la production du riz en Afrique.

C’est par cette même occasion que le docteur Harold Roy Macauley a annoncé qu’il est favorable à l’installation d’un siège d’Africa Rice en Rdc. D’où, il faut de l’organisation dans la cohésion et le soutien du gouvernement pour atteindre les objectifs.

Roy Macauley a visité le PNR et les maraîchers de Tshwenge

Après cette réunion, le Dg d’Africa Rice a été conduit dans la commune de N’Djili, quartier 7, où il a visité les installations du Programme national Riz (PNR). Lui ,le ministre de la Recherche scientifique ainsi que toute la délégation, ont visité le local où différentes variétés de riz sont conservées, avant de s’enquérir des conditions dans lesquelles le riz est stocké. L’on a constaté que, ce riz provient de Lodja dans la province du Kasaï-Oriental, de Bumba à l’Equateur et du Pool Malebo à l’hinterland dans la ville-province de Kinshasa.

Après N’Djili, Roy Macauley et Daniel Madimba avec toute la délégation se sont dirigés au site maraîcher de Tshwenge dans la commune de Masina où ils ont été mis au parfum des activités qui s’y effectuent. A savoir qu’en plus des activités maraîchères, les paysans y cultivent du riz sans utiliser les engrais. Ce terrain appartient à l’Etat congolais, et les paysans effectuent leur exploitation sur 50 hectares. Après la récolte, ils amènent leur production de riz non décortiqué au Programme national Riz (PNR) où il y a des machines pour le décorticage.

La dernière étape des visites du Dg d’Africa Rice et du ministre de la Recherche scientifique pour cette journée de mercredi 22 juillet dernier, c’était au Centre de démonstration des techniques agricoles dans la commune de la N’Sele. Ici, l’ingénieur Mutombo et le sujet Chinois, M. Wang, respectivement représentants des parties congolaise et chinoise, ont fait savoir à la délégation qu’en dehors des autres cultures, le riz est cultivé dans ce centre sous forme irriguée. Et la récolte est de 1 à 4 tonnes par hectare.

Signalons que l’existence de ce centre est le fruit de la coopération sino-congolaise inspirée de l’expérience sur la renaissance chinoise dans le secteur de l’agriculture.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse