Rdc : un nouveau rapport accablant du BCNUDH

par -
0 413
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Sur demande du Conseil de sécurité de l’ONU, un rapport du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) vient d’afficher le bilan des violations des droits de l’homme commises sur les six premiers mois de l’année en RDC. Selon ce rapport, les agents de l’Etat restent responsables de la majorité des violations des droits de l’homme en République démocratique du Congo,  avec 58% en moyenne, au cours de ce premier semestre de l’année 2017.

Enfonçant le clou, derrière ce pourcentage se cache un chiffre encore plus inquiétant. Au moins 591 exécutions sommaires commises par des agents de l’Etat dont 35 femmes et 170 enfants. A titre de comparaison, les groupes armés,  toutes affiliations confondues, sont responsables d’au moins 345 meurtres.

Cette tendance est d’autant plus préoccupante dans le Kasaï, le Kasaï central et le Kasaï oriental où l’ONU parle d’une répression brutale et disproportionnée. Comme à l’accoutumé en pareilles circonstances, Kinshasa ne manquera certes pas de répliquer.

Emmanuel Badibanga

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse